Myung Whun Chung sur le terrain avec l’UNICEF

Publié le 16 décembre 2008 | Modifié le 31 mars 2016

Le chef de l’Orchestre philharmonique de Radio France était au Bénin pour visiter les programmes de l’Unicef et participer à un concert avec des enfants.

Le chef de l’Orchestre philharmonique de Radio France était au Bénin pour visiter les programmes de l’Unicef et participer à un concert avec des enfants.

Myung Whun Chung est ambassadeur de l’Unicef : « Venir sur le terrain donne une idée plus claire du travail de l’Unicef, a-t-il déclaré au cours de son voyage au Bénin du 10 au 14 décembre. Les personnes que j’ai pu rencontrer travaillent particulièrement bien. Les enfants ici ont besoin de cette organisation. Après cette visite, malgré la pauvreté, je reste encore plus positif qu’avant sur l’avenir ».

Le chef d’orchestre s’est rendu à Adja Ouere, où il a pu se rendre compte des activités menées en faveur de la survie de l’enfant, à travers la sensibilisation des mères et l’appui aux centres de santé. Il a visité également une école, où ont été distribuées des fournitures scolaires offertes grâce à une collecte réalisée en France auprès des musiciens de l’orchestre. Dans cette école, le maestro a inauguré le portique que lui-même a offert aux enfants. Le lendemain, il était à l’hôpital de Camp Guézo où les femmes enceintes sont dépistées pour que celles qui sont séropositives puissent bénéficier de services de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Il s’est également rendu auprès des associations chargées de protéger les enfants victimes du travail, en particulier au marché de Cotonou, et des centres de formation professionnelle. Dans un centre d’apprentissage de la coiffure, il a offert des casques pour les jeunes élèves.

Le maestro était au Bénin avec trois des 140 musiciens que compte l’Orchestre Philharmonique de Radio France, orchestre ambassadeur de l’Unicef France. Renaud Gieu, violoncelliste, Anne-Michèle Liénard, altiste, et Jean-Philippe Kuzma, violoniste, ont ainsi joué à plusieurs reprises devant les enfants à la fin des visites, ainsi que pour un concert organisé à Cotonou avec 200 jeunes choristes. Dans la foulée, le maestro a joué Brahms avec ses trois musiciens.

« C’est un grand honneur d’accueillir le maestro Myung Whun Chung, a déclaré le représentant de l’Unicef Souleymane Diallo. Son implication va lui permettre de relayer les causes prioritaires de l’Unicef au Bénin : la survie de l’enfant, l’éducation et la protection de l’enfance ».

Soutenir nos actions