Népal : la prise en charge des enfants traumatisés

Publié le 05 mai 2015 | Modifié le 31 août 2015

L’UNICEF a ouvert un espace ami des enfants dans le quartier de Katmandou accueillant le plus grand nombre de familles déplacées. D’autres lieux d’accueil s’ouvrent progressivement dans les zones sinistrées du Népal où les enfants ont le plus besoin d’aide et de soutien psychosocial.

À l’âge de 8 ans, Sushmita Pariyar est une fille bienveillante qui prend soin de ses petits frères quand ses parents sont trop occupés. Depuis le séisme, ses parents sont débordés, trop préoccupés à trouver de l’aide auprès du voisinage pour reconstruire leur maison dans le quartier de Bagbazar à Katmandou. Aujourd’hui, Sushmita est contente de passer du temps et de s’amuser avec tous les enfants dans l’espace ami des enfants soutenu par l’UNICEF.
Ce lieu d’accueil a été installé à Tundikhel, quartier de la capitale abritant le plus grand nombre de familles déplacées.
 
Plus de 100 enfants, âgés de moins d’un an à 8 ans, peuvent jouer en toute quiétude dans ce nouvel espace : puzzles, jouets, poupées, cordes à sauter et plein d’autres activités leur permettant de s’aérer l’esprit.
« C’est un grand soulagement de voir que les enfants ne pleurent plus. Ils sont souriants et prennent du plaisir à jouer » raconte Sunita Shakya, une volontaire travaillant pour notre partenaire Seto Gurans. Elle fait partie de l’équipe de volontaires qui s’occupent des enfants dans les espaces amis des enfants. Des lieux de vie cruciaux qui aident les enfants à surmonter l’épreuve traumatisante du séisme.
 

 
Des volontaires dévoués pour apporter leur aide aux enfants

Nos partenaires et nos équipes veillent sur ces enfants pendant que leurs parents sont affairés à la reconstruction de leur maison.
« Il y a énormément d’enfants touchés gravement par le désastre, et nous voulions créer ce centre d’accueil pour qu’ils puissent se sentir en sécurité dans un lieu de paix » explique Sabina Shrestha, une collègue de l’UNICEF au Népal.
Un sentiment de sécurité confirmé par Jayanti Ghimire, 7 ans, pour qui l’espace ami des enfants est un havre de paix. « J’aime être ici, c’est comme à l’école » raconte Jayanti pendant qu’elle lit un livre pour sa petite sœur Manita, 3 ans.
 
 « Ce centre est d’une aide précieuse car il maintient les enfants en pleine activité ludique et distrayante, éloignant ainsi leurs mauvais souvenirs du séisme. Ce centre les aide à se reconstruire » explique Deepita Khadgawal, une autre volontaire qui a traversé la moitié du Népal pour venir apporter son aide. Un bel exemple de dévouement pour les enfants les plus fragiles.
 

 
L’installation de cet espace ami des enfants a été possible grâce à vos dons.
Mais des milliers d’enfants du Népal ont encore besoin de notre aide en ce moment.
Aidez-nous à porter secours aux enfants dans les urgences.
 
Pour en savoir plus :
Nouveau tremblement de terre au Népal !
Au Népal, les familles restent dignes malgré l’état de choc

Nouveau séisme au Népal

 

Un nouveau séisme a secoué le Népal ce mardi 12 mai 2015.
Les équipes de l'UNICEF sont mobilisées et nous faisons suivre des infos sur la situation des enfants dès que possible.
 
Découvrez les premiers témoignages de nos collègues sur notre page Facebook.
Suivez notre fil Twitter pour connaître l'évolution de la situation.

Soutenir nos actions

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF