Non à une génération perdue !

Publié le 06 mars 2014 | Modifié le 28 janvier 2016

Près de 5,5 millions d’enfants sont affectés par la guerre en Syrie et dans les pays voisins. Le 15 mars prochain marquera les 3 ans du conflit. Tous ensemble disons STOP à cette terrible guerre en signant la pétition du collectif « No Lost Generation » pour les enfants syriens !

A l’approche des trois ans de la crise en Syrie, le chemin vers la paix et le retour à la normale reste encore long pour les enfants syriens. Près de 5,5 millions d’enfants sont affectés par la guerre en Syrie et dans les pays voisins : une génération entière marquée à vie par la violence, la fuite, l’exil, la perte de proches, la vision d’atrocités...quand ils n’en sont pas victimes.
  
Les enfants syriens ne peuvent vivre une année de plus de souffrances, notamment dans les conditions difficiles des camps de réfugiés, au risque de devenir une génération perdue. Il faut éviter ce scénario catastrophique ! L’UNICEF et un collectif international s’unissent sous la bannière « No Lost Generation » (« Non à une génération perdue ») en lançant un appel au grand public via une pétition.
 

La campagne et la pétition

La campagne vise, notamment à travers la pétition, à mobiliser le grand public et à interpeller les dirigeants du monde au nom des enfants syriens. L’objectif est de leur offrir protection et éducation, mais aussi d’appeler à ce que la situation cesse.
  
Tu peux non seulement signer la pétition, mais surtout n’hésite pas à la diffuser auprès de tes proches, amis et réseaux afin de sensibiliser le plus grand nombre de personnes à la cause des enfants syriens. Tu peux la relayer sur les réseaux sociaux en cliquant sur nos messages Facebook, Twitter, Google+ ci-dessous, puis en partageant/retweetant :

N’hésite pas à utiliser les deux hashtags suivants durant cette campagne de mobilisation : #enfantssyriens et #NoLostGeneration.
  
Merci pour ta mobilisation !
 

L’action de l’UNICEF en Syrie depuis le début du conflit

Depuis le début de la crise en 2011, l’UNICEF a renforcé son action en Syrie et dans les pays qui accueillent des réfugiés syriens. En 2013, l’UNICEF et ses partenaires ont :

  • fourni de l’eau potable à plus de 10 millions de personnes ;
  • inscrit plus de 570 000 enfants dans des écoles et des cours de rattrapes ;
  • vacciné 5 millions d’enfants contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ;
  • fourni un soutien psychosocial à 870 000 enfants.