Oxmo Puccino : « S’engager, ça doit être quelque chose de naturel »

Publié le 07 novembre 2011 | Modifié le 22 décembre 2015

Dans le cadre de la Semaine de l’engagement citoyen, l’artiste Oxmo Puccino, a répondu présent à l'invitation de l’Unicef France, et s’est rendu dans un Lieu d’accueil innovant (LAI) du 10ème arrondissement de Paris, baptisé « 10e United » par 600 jeunes du quartier de la Grange-aux-belles. En présence d’élus de la Ville de Paris, ville amie des enfants, il a échangé avec les jeunes sur leur vision de l’engagement. Reportage.

 

 

Depuis les 20 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, Oxmo Puccino est engagé auprès de l’Unicef France. D’après lui, l’engagement ne se limite pas un mot.

Lors de sa rencontre avec les jeunes, à la fin de l’atelier d’écriture (diaporama), l’artiste, sensible au devenir de ces jeunes leur a donné un défi :

Dembasira a 18 ans. Réceptive aux conseils d’Oxmo Puccino, elle compte bien continuer à se tourner vers les autres, comme elle le fait déjà aujourd’hui en tant qu’animatrice bénévole dans des centres sociaux. Quand on lui demande comment elle voit son engagement dans le futur, la réponse fuse :

Bakidi a participé à un projet pour l’entraide aux métiers au Sénégal. Il a le BAFA citoyen (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). Ce diplôme aide les jeunes à s'insérer dans la société, à travers l'animation. Il leur permet aussi de s’investir dans la vie associative. Pour Bakidi, ce diplôme est donc un engagement en soi.