Partis chercher la sécurité, des enfants syriens meurent de froid en montagne

Publié le 24 janvier 2018 | Modifié le 30 janvier 2018

Le conflit en Syrie s’éternise depuis 2011 et provoque des réactions désespérées : voulant se réfugier au Liban, douze Syriens, dont deux enfants, sont morts gelés près de la frontière.

La guerre qui fait rage en Syrie occasionne chaque jour de nouvelles victimes, parmi lesquelles on compte très souvent des enfants. Deux d’entre eux sont morts il y a quelques jours alors qu’ils essayaient d’échapper à l’insécurité et à la misère qui sévit dans leur pays.

Au sein d’un groupe composé de douze Syriens, ils ont tenté de traverser la frontière avec le Liban, dans la région de Masnaa, à 60 kilomètres au nord-ouest de Damas. Mais leur périple s’est achevé de façon tragique. « Des Syriens continuent à risquer leur vie et celle de leurs enfants dans des tentatives désespérées de s’abriter et d’être en sécurité, déplore Geert Cappelaere, directeur régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Nos pensées vont vers les familles qui ont perdu leurs proches, victimes d’une guerre qui entrera bientôt dans sa huitième année. »

Le bilan humain pourrait malheureusement être plus lourd : « Des habitants de la région et les autorités libanaises continuent à effectuer des recherches concernant des personnes qui auraient été piégées dans les montagnes par les basses températures et la neige, a expliqué Geert Cappelaere. Des enfants pourraient en faire partie. »

Pour aider les plus vulnérables à faire face à la vague de froid qui s’abat sur la région, l’UNICEF et ses partenaires distribuent des couvertures, des vêtements chauds et du fioul pour réchauffer les écoles. Mais il faudrait plus de moyens pour protéger chaque enfant : « La mort de ces deux enfants syriens nous rappelle qu’il y a encore beaucoup de choses à accomplir », insiste Geert Cappelaere.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions