Philippines : appel à l’aide

Publié le 07 octobre 2009 | Modifié le 29 décembre 2015

Les Nations unies et le gouvernement des Philippines lancent un appel pour le pays, touché ces derniers jours par les tempêtes tropicales Ketsana et Parma.

Près de 4 millions de personnes ont été affectées par ces typhons et par les inondations qui ont suivi. Une semaine après les faits, 335 000 personnes sont toujours réfugiées dans des centres d’évacuation temporaires. De nombreux autres Philippins continuent de dépendre de l’aide du gouvernement et des organisations humanitaires.

51 millions d’euros

Les Nations unies et le gouvernement des Philippines lancent donc un appel de fonds de 51 millions d’euros pour ce pays dévasté par les vents et les eaux, dont environ 8 millions pour les actions de l'Unicef sur le terrain.
« Cet appel vise à collecter des fonds pour la nourriture, l’abri, l’eau et l’assainissement, les télécommunications et logistiques d’urgence, la protection des enfants , la coordination et la gestion des camps, explique Ann Veneman, directrice générale de l’Unicef. Cet argent servira également au secteur de l’agriculture et aux programmes de reconstruction. »

« Les familles ont perdu des êtres chers, leurs maisons et leurs sources de revenus, poursuit Ann Veneman. Les enfants ont été terrorisés  par les effets des tempêtes. Les aider à retrouver leurs habitudes quotidiennes est décisif.»
 

« Dans certaines zones de Manille, la capitale, nous avons pu constater un retour à la normalité, mais plus d’un million de personnes continuent de vivre dans le besoin urgent d’aide humanitaire, conclut Jacqui Badcock, coordinateur des Nations unies aux Philippines. Une réponse importante de la part de la communauté internationale est essentielle pour répondre largement aux besoins de ces familles. »
 

Soutenir nos actions