Philippines : la menace d’un nouveau typhon

Publié le 23 octobre 2009 | Modifié le 29 décembre 2015

Plusieurs millions de personnes ont été touchées par deux tempêtes tropicales. Un nouveau typhon, Lupit, menace à nouveau les Philippines.

Ketsana et Parma ont fait au moins 858 morts aux Philippines. Des centaines de blessés. Au moins 150 000 maisons détruites. Des milliers de familles sont toujours sans domicile alors que le nouveau typhon, Lupit, est sur le point d’aggraver la situation. Des vents à 195 kilomètres à l’heure sont attendus sur l’île de Luzon.

Des populations encore en détresse

Déplacées dans des camps d’évacuation, vivant dans une grande précarité et évoluant dans des zones parfois encore inondées, les populations ont besoin d’aide. Les infections contagieuses et les maladies liées au manque d’assainissement de l’eau menacent toujours les familles affectées par les deux premières tempêtes tropicales.

L’Unicef distribue depuis plusieurs semaines des kits d’urgence médicale pour soigner les déplacés ainsi que des kits d’hygiène.

L’école malgré tout

Près de 2 500 écoles ont été détruites ou sérieusement endommagées par Ketsana, Parma et les inondations que ces tempêtes ont entraînées. Et plus de 300 établissements scolaires sont toujours utilisés comme centres d’évacuation pour les familles jetées à la rue par ces catastrophes naturelles.
Le retour rapide en classe des enfants affectés par ces catastrophes naturelles est cependant essentiel : c’est le premier pas vers le retour à la vie « normale ». Plusieurs centaines d’enfants bénéficient aujourd’hui de cours dans des classes provisoires installées dans les camps de déplacés. L’Unicef se mobilise également pour fournir du matériel scolaire aux enfants et à leurs enseignants dans le besoin.

Soutenir nos actions