Pour une école fondée sur l'équité

Publié le 07 février 2012 | Modifié le 31 mai 2016

Engagement 04

Pour l’UNICEF, il est fondamental que l’école améliore ses performances en matière d’équité entre les enfants vivant en France. Des efforts doivent être faits pour la
réduction des inégalités en matière de résultats scolaires qui frappent les enfants les plus défavorisés. L’école doit non seulement être le lieu de l’apprentissage,notamment des droits et de la vie en société, mais aussi un espace d’égalité entre les enfants, pour construire leur avenir, quelle que soit leur origine sociale.

 

Constat en France :

La France est l’un des pays de l’OCDE où les inégalités en matière de résultats scolaires sont les plus grandes chez les enfants les plus défavorisés (23e sur 24, devant la Grèce).

1 jeune sur 5 sort chaque année du système scolaire sans diplôme.

10% des enfants du primaire et du collège se disent victimes de violences à l’école.

 

L’UNICEF France demande :

1 / Le système éducatif doit contribuer à réduire les effets des disparités sociales grandissantes entre les enfants, et développer une politique d’éducation nationale permettant aux enfants les plus défavorisés d’avoir toutes les chances de réussite.

2 / Une plus grande place faite, dans les programmes scolaires, à l’enseignement des droits de l’enfant.

3 / Une formation des enseignants et équipes éducatives donnant de réelles aptitudes d’enseignement, en particulier aux professionnels débutants ; un accompagnement particulier des enseignants exerçant en ZEP.

4 / La prise en compte de la violence en milieu scolaire, et la mise en oeuvre de réponses et de mesures de prévention dès le primaire.

5 / Un plan de lutte contre l’échec et le décrochage scolaires prenant en compte la diversité des origines sociales et des aptitudes des enfants et favorisant l’accompagnement social et scolaire des élèves en difficultés.

6 / Une meilleure implication des parents dans l’école.

 

 

 

Ce que dit la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) :

Article 29 (Synthèse)
« L’éducation doit viser à favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant, le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de ses potentialités. Elle doit préparer l’enfant à une vie adulte active dans toute une société libre et encourager en lui le respect de ses parents, de son identité, de sa langue et de ses valeurs culturelles, ainsi que de la culture et des valeurs d’autrui. »

Aide à l’enfance /<br />
Unicef

 

Soutenir nos actions