Près de 85 millions d’enfants aidés

Publié le 25 juillet 2013 | Modifié le 31 mars 2016

Le 19 août, c’est la Journée Mondiale de l'aide humanitaire destinée à sensibiliser le public à l'aide d’urgence dans les situations de crise et à la nécessité de soutenir ces actions essentielles. L’occasion de revenir sur l’action de l’UNICEF dans les urgences, en 2012.

    

 
L’action humanitaire de l’UNICEF en 2012, ce sont près de 85 millions d’enfants aidés, dans 79 pays lors de 286 situations d’urgence. Les cinq pays avec les dépenses les plus élevées sur le terrain en 2012, sont par ordre d’importance la Somalie, la RDC, l’Ethiopie, le Pakistan et le Nigeria.
 
Souvenez-vous, si tout cela a été possible, c’est aussi grâce à vous. Grâce à vos dons, l’UNICEF a pu intervenir en faveur des personnes en détresse et venir en aide aux enfants les plus vulnérables.
 

Et nous avons toujours besoin de vous.

 
Aujourd’hui, l’UNICEF a plus que jamais besoin de votre soutien.
 
En Syrie, la violence du conflit a mis dans une situation de besoin plus de 6,8 millions de Syriens, tandis que près de 1,7 million d’autres ont cherché refuge en Irak, en Jordanie, au Liban et en Turquie. La moitié d’entre eux sont des enfants. Les besoins de l’UNICEF pour répondre à cette crise ont été revus à la hausse et son désormais estimés à plus de 84 millions d’euros.
 
Au Sahel, la crise nutritionnelle continue de faire des ravages dans les pays de la région et menace 1,2 million d’enfants. Pour répondre à leurs besoins, l’UNICEF a lancé un appel de fonds de 208 millions d’euros, pourvu à ce jour à 56% seulement. Au Mali, les conséquences du conflit causent toujours des déplacements internes de populations tandis que les réfugiés affluent dans les pays voisins. Pour apporter une aide efficace aux enfants victimes du conflit, l’UNICEF a fixé ses besoins à plus de 62 millions d’euros avant la fin de l’année.
 
L’UNICEF intervient sur d’autres urgences aigües, très peu visibles dans les médias, aux conséquences catastrophiques pour les enfants. C’est le cas de la République centrafricaine où les enfants sont les premières victimes des conséquences du chaos qui règne dans le pays : pas d’accès aux soins, pénurie de nourriture, déplacements de populations, recrutement par les groupes armés.
 
L’insécurité et les conflits mettent également la vie de milliers de femmes et d’enfants en danger en République démocratique du Congo, au Nigeria ou encore au Pakistan.
 
Votre soutien est indispensable pour assurer les secours d’urgence aux enfants, partout où ils en ont besoin.
 

Média

Atteindre chaque enfant, partout dans le monde

 

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions