Reine : « Transmettre notre confiance aux jeunes »

Publié le 16 août 2012 | Modifié le 31 mars 2016

Elle a commencé à travailler au bureau de terrain de l’Unicef il y a plus de 20 ans. Elle a un cœur grand comme son beau sourire. Elle aime accueillir les visiteurs Unicef qui se rendent à Cotonou, ville du sud du Bénin où est situé le bureau de l’Unicef. Sa principale motivation : donner la parole aux jeunes. Elle, c’est Reine… découvrez son portrait !

 

 

 

« C’était le 19 août 1991 ». Reine se souvient de ses débuts à l’Unicef comme si c’était hier. « Je cherchais du boulot. J’ai passé un entretien et depuis, je ne suis jamais partie ! », confie t-elle dans un rire communicatif. Le bureau de terrain, elle le connaît sur le bout des doigts. « J’ai commencé en tant que standardiste. À l’époque, je m’occupais des télex, des fax, du courrier…» Depuis, notre collègue a fait un bon bout de chemin.
 

Aujourd’hui, Reine travaille depuis 20 ans à la communication. Elle a 50 ans mais elle en fait 15 de moins ! Son secret ? Un dynamisme sans égal pour aider les enfants et une envie de plus en plus forte de mettre les jeunes au premier plan au Bénin, son pays natal. Reine est aujourd’hui l’assistante du programme «Plaidoyer et Partenariats», auquel elle insuffle de l’énergie au quotidien, en gardant toujours en tête ce que son métier apporte aux enfants qui ont besoin d’assistance.
 

La main tendue vers les adultes de demain
 

Si aujourd’hui, Reine est de plus en plus impliquée dans les programmes liés aux jeunes, c’est loin d’être un hasard. « Au Bénin, après les 20 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant (célébrée le 20 novembre 2009), les partenaires travaillant dans le domaine des droits de l’enfant ainsi que le Ministère de la Famille se sont rendu compte que la participation n’était pas une réalité au Bénin, explique t-elle. C’est là que le projet des enfants reporters a été proposé. » Ces jeunes sont aujourd’hui 148 à avoir été formés dans les 8 départements du Bénin. Sensibilisés aux droits de l’enfant, ils ont pour rôle d’œuvrer pour que les enfants puissent « avoir droit à la parole », que leurs voix soient entendues et prise en compte et que leurs droits puissent être respectés.

Dans ce cadre-là, Reine a pour rôle d’expliquer aux enfants reporters quels sont leurs droits et comment en faire bon usage et surtout comment faire passer le message au niveau des médias. « Dans mon métier, j’aime beaucoup le contact avec les jeunes, affirme t-elle. Je ne pouvais pas mieux tomber avec l’Unicef ! » La participation des jeunes est essentielle aux yeux de Reine. « Je me rends compte combien ils ont du mal à s’exprimer, soupire t-elle. Notre rôle d’adulte, c’est de transmettre notre confiance aux jeunes pour qu’ils fassent de grandes choses ». 

Au fil du temps, Reine a accordé de plus en plus de place aux moins de 18 ans dans son travail quotidien. Son métier lui donne l’occasion d’être à la fois au bureau, mais aussi sur le terrain, directement en contact avec les communautés, et donc avec les enfants, qui bénéficient des programmes de l’Unicef. « Le travail sur le terrain est passionnant, explique notre collègue. Quand on voit ce que l'appui de notre organisation permet d’apporter sur le terrain, ça donne du sens à notre quotidien ! »

Pour Reine, l’avenir du Bénin ne se dessinera pas sans les jeunes (ndlr : les moins de 18 ans représentent près de 5 millions d’habitants au Bénin, soit plus de la moitié de la population qui s’élève à plus de 9 millions d’habitants). « Il faut faire confiance aux enfants, aux adolescents, aux jeunes et leur permettre de voler de leurs propres ailes. »

Parce que son engagement aux côtés de l’Unicef est présent à chaque instant de sa vie et parce que sa sensibilité pour les jeunes est connue de tous dans son entourage, quand un enfant ne va pas bien et que la famille est un peu désemparée, c’est tout naturellement vers Reine que les parents se tournent et l’enfant trouve du réconfort !

 

En mission avec les Jeunes Ambassadeurs

 

Preuve, s’il en faut encore, que Reine a plus qu’une simple affinité avec les jeunes : c’est à elle que le bureau de terrain a confié la mission des Jeunes Ambassadeurs de l’Unicef France en avril 2012. Pendant huit jours, elle a été à leurs côtés pour leur montrer comment l’Unicef fonctionnait sur le terrain et pour leur donner l’occasion de rencontrer des jeunes Béninois, dont les enfants reporters.  « Ça a été une semaine très intense, pleine d’émotions, raconte-elle avec nostalgie. Face aux conditions des enfants en situation difficile, il n’y avait pas de frontière. Les JA ont appris à connaître les jeunes qui se trouvaient devant eux. » Il ne faut pas le lui répéter, car elle ne le reconnaîtrait pas, mais c’est en grand partie grâce à elle que les JA se sont sentis en confiance et que le courant est bien passé avec les jeunes rencontrés tout au long de la mission ! « On peut venir d’horizons différents, mais on peut faire converger nos idées pour un résultat positif », conclut-elle.

Bref, vous l’aurez compris, notre collègue de Cotonou est bien plus qu’une grande dame, c’est une vraie Reine de cœur !

Média

Webdocumentaire : Itinéraire de solidarité au Bénin

découvrez le webdocumentaire de l'Unicef : itinéraire de solidarité

 

A lire aussi

Soutenir nos actions