A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : les défis auxquels UNICEF a dû faire face en 2020.

Publié le 05 janvier 2021

Alors que nous accueillons tout juste 2021 et que le temps est aux nouvelles résolutions pour l’année à venir, c’est aussi l’occasion de dresser le bilan de l’année passée  – année troublée à bien des égards, et de revenir sur les défis rencontrés en 2020. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, UNICEF a travaillé sans relâche sur le terrain pour venir en aide aux enfants les plus vulnérables. 

2020, une situation sans précédent ...

Plus que jamais, l’année qui vient de s’écouler a ébranlé notre monde et le quotidien de chacun. En particulier, celui de millions d’enfants dans le monde.

La crise sanitaire de COVID-19 et ses impacts ont fait peser sur les enfants des menaces considérables sur leurs droits, leur sécurité, leur santé, leur protection et leur bien-être. C’est dans ce contexte alarmant, ajouté aux catastrophes naturelles, conflits, et diverses urgences humanitaires, qu’UNICEF a redoublé d’efforts pour venir en aide aux enfants à travers le monde.

La situation fragilisée des enfants confrontés à des situations humanitaires a été encore exacerbée par la crise sanitaire. Par exemple, considéré comme l'endroit le plus dangereux sur terre pour un enfant, le Yémen fait face à une situation sans précédent. Plus de 80 % de la population a besoin d'une aide humanitaire, dont 12 millions d'enfants. La faim a atteint des niveaux proches de la famine : 2,1 millions d'enfants souffrent de malnutrition aiguë, et près de 358 000 de malnutrition sévère.

Sur fond de pandémie mondiale, de nouvelles urgences humanitaires sont apparues, bouleversant d’autant plus tragiquement l’année 2020. Qu’il s’agisse d’urgences climatiques comme les récentes catastrophes naturelles au Vietnam – touchant environ 7,7 millions de personnes, dont 2,5 millions d'enfants à travers le pays, ou de catastrophes telles que les explosions qui ont ravagé Beyrouth (Liban) le 4 août dernier affectant 300 000 personnes, dont 100 000 enfants, ces nouvelles urgences ont nécessité des interventions immédiates sur le terrain des équipes d’UNICEF.

… exigeant une réponse exceptionnelle.

Face à cette situation jusqu’alors inconnue, UNICEF a travaillé sans relâche sur le terrain. Les équipes UNICEF ont dû constamment s’adapter, évoluer et se réinventer, pour faire face à cette situation inédite et intervenir concrètement et rapidement auprès des plus vulnérables.

Pour faire face à la pandémie, UNICEF s’est mobilisé immédiatement pour déployer une réponse anti-COVID-19, et agir dès le début de cette crise et tout au long. Ainsi, en 2020, au niveau mondial :

  • 73 millions de personnes ont pu recevoir des fournitures essentielles d’hygiène pour éviter la propagation du virus.
  • Près de 2 millions de travailleurs de la santé ont également été dotés d’équipement de protection.
  • Des kits de tests COVID-19 ont été distribués dans plus de 50 pays.
  • L’éducation à distance a pu être assurée auprès de plus de 260 millions d’enfants.

En vue de la mise en circulation du vaccin contre la COVID-19, UNICEF œuvre depuis mi-2020 pour être prêt à temps et pouvoir le distribuer rapidement, efficacement et en toute sécurité - la vaccination à l’échelle planétaire contre la COVID-19 étant considérée comme l’une des plus vastes entreprises de l’histoire.

En 2020 et pour la première fois depuis sa création, UNICEF est intervenu en France. En lien avec ses partenaires, tels qu’Action contre la Faim, UNICEF France s’est mobilisé sur le terrain afin d’apporter un accès à l’eau, à l’hygiène et renforcer la protection des enfants et familles vivant en habitat précaire ou encore, avec l’association Emmaüs Connect, pour financer l’achat d’ordinateurs afin d’équiper des familles en situation de grande précarité et de permettre ainsi la continuité éducative de leurs enfants. Avec sa campagne « Entendons leurs cris », lancée en mars en lien avec le collectif NousToutes, notre association a sensibilisé aux violences faites aux enfants, en rappelant que le 119 est le numéro d’urgence à appeler pour signaler ces violences pendant et au-delà du confinement.

Face à la catastrophe libanaise, UNICEF s’est mobilisé dès le lendemain de l’explosion à Beyrouth en fournissant une aide d’urgence aux milliers d’enfants et familles touchées. Dans ce cadre, les équipes ont notamment fourni des compléments alimentaires essentiels à plus de 22 000 enfants de moins de 5 ans, l’approvisionnement en eau a été rétabli pour 4000 foyers et les équipes UNICEF ont contribué pour la réhabilitation de 7 écoles et à la fourniture de meubles et d'équipements pour 90 écoles.

Cette année, plus que jamais, notre organisation et ses équipes ont dû être sur tous les fronts, afin de garantir un avenir pour chaque enfant. Cette année, UNICEF a lancé un appel de fonds d’urgences record, afin d'apporter un soutien et des services essentiels à plus de 190 millions d’enfants jusqu'à la fin de 2021.

En dépit de cette situation alarmante et inédite, UNICEF a pu surmonter de nombreux défis. Et, en 2021, nous irons encore plus loin pour chaque enfant ! Cette nouvelle année nous permet de nous tourner résolument vers l’avenir et de rêver à des perspectives pleines d’espoir.

Pour venir en aide aux enfants aux quatre coins du monde et leur offrir un avenir, agissez à nos côtés. Soutenez UNICEF et faites un don en faveur des enfants !