Survie du nourrisson : l’Unicef encourage l’allaitement maternel

Publié le 27 juillet 2011 | Modifié le 14 janvier 2016

Organisée dans 120 pays depuis 1992 par l’Unicef et ses partenaires, la semaine mondiale de l’allaitement maternel se déroule cette année du 1er au 7 août. L’objectif : promouvoir et encourager l’allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois du nourrisson.

 

 

Les objectifs de la semaine de l’allaitement maternel

Faute de soutien et d’information pratique, de nombreuses femmes se trouvent démunies face à ce mode d’alimentation pour leur nouveau né. En conséquence, l’Unicef sensibilise les jeunes mamans aux réels bienfaits de l’allaitement maternel exclusif sur le développement de leur bébé. Notre organisation se mobilise pour apporter aux jeunes mères les connaissances et les compétences nécessaires afin de maitriser ce mode d’alimentation.

De manière générale, l’allaitement maternel exclusif, durant les 6 premiers mois de la vie du nourrisson, est le meilleur rempart contre les maladies, les infections et la malnutrition. S’il était rendu possible partout dans les pays en développement, il pourrait éviter 15% des décès chez les enfants de moins de 5 ans.

Des qualités nutritionnelles indéniables

Les avantages de l’allaitement maternel exclusif sont donc considérables, particulièrement dans les pays en voie de développement. Il évite d’avoir recours au lait en poudre et il ne nécessite pas l’utilisation de l’eau, rare ou impropre à la consommation pour la confection de biberons.
                       
Le lait maternel fournit au nouveau né des nutriments essentiels à sa croissance : vitamines A, protéines, anticorps protecteurs, etc. De plus, l’allaitement maternel permet au nouveau-né de développer ses défenses immunitaires : il le protège contre les allergies et contre de nombreuses maladies comme les infections respiratoires ou les diarrhées. Il favorise un bon développement du cerveau et du système nerveux central. Le lait maternel garde toutes ses qualités nutritionnelles, même dans les cas où la maman n’arrive pas à se nourrir correctement, dans les cas où elle peut allaiter.

Un lien mère – enfant renforcé

Les bienfaits psychologiques font partie des vertus de l’allaitement maternel. Il  permet de créer un lien exclusif entre la mère et son bébé. Il favorise un attachement mutuel dont les retombées sont importantes sur le développement harmonieux de l’enfant et sur ses capacités d’apprentissage.
 

Soutenir nos actions