Syrie : huit ans après le début de la guerre, UNICEF toujours présent

Publié le 07 mars 2019 | Modifié le 07 mars 2019

En Syrie, des milliers de familles et d’enfants vivent dans des conditions extrêmement précaires depuis le début de la guerre il y a huit ans. Jour après jour, UNICEF est à leurs côtés pour répondre à leurs besoins basiques.

Yamen regarde avec beaucoup d’insistance le docteur qui l’examine. Peut-être que ce petit garçon de 15 mois deviendra médecin à son tour ? Il fait en tout cas partie des heureux bénéficiaires de la clinique qui a été implantée dans le camp d’Al-Hol en Syrie. Fuyant la guerre qui a débuté il y a huit ans, la famille de Yamen a trouvé refuge ici. Mais les conditions de vie y sont particulièrement ardues.

Des centaines de familles continuent à affluer tous les jours dans ce camp fait de tentes et qui héberge plus de 50 000 personnes, bien au-delà des capacités prévues. Celles et ceux qui vivent là sont dans le plus grand dénuement. Voir un médecin relève presque du privilège. C’est pour cela qu’UNICEF a mis en place une clinique ouverte jour et nuit ainsi que quatre équipes mobiles, composées de médecins et d’infirmiers, qui sillonnent le camp. Ces progrès permettent à des enfants comme Yamen d’être pesés et auscultés pour vérifier qu’ils ne souffrent pas de malnutrition, par exemple.

UNICEF vient en aide aux enfants syriens

Les mois de mars marque l’anniversaire du conflit et la situation est malheureusement plus que catastrophique à l’échelle du pays : un enfant sur cinq est en situation d’urgence humanitaire, une école sur trois est à présent inutilisable et 2,7 millions d’enfants ne vont plus à l’école, ce qui amoindrit leurs chances de s’en sortir. Incapables de joindre les deux bouts, des familles sont acculées et finissent par recourir au mariage précoce ou font travailler leurs enfants.

Nous ne voulons abandonner aucun d’entre eux. Depuis le début de la guerre, UNICEF a aidé à réhabiliter des écoles et à implanter des espaces amis des enfants ainsi que des aires de jeux. En 2018, nous avons apporté un soutien psycho-social à plus de 757 000 enfants en Syrie et dans les pays environnants. Ces efforts ont permis à des familles de rester soudées et à des enfants de retourner à l’école.

C’est l’avenir que nous souhaitons pour chaque enfant de Syrie. Aidez-nous à le concrétiser. Faites un don à UNICEF.

Soutenir nos actions