Tremblement de terre au Pakistan : où en est-on ?

Publié le 12 février 2006 | Modifié le 31 août 2015

Les principales activités menées par l’Unicef et ses partenaires portent sur l’approvisionnement en eau potable et l’accès à de bonnes conditions sanitaires, ainsi que sur la santé et l’éducation dans les régions rurales.

Le temps sec a permis au travail d’avancer normalement.

Les représentants de l’éducation et de la santé de l’Unicef ont conduit une mission inter-agences au niveau du sous-district d’Alai pour évaluer la santé et l’éducation des plus pauvres. Leurs conclusions exigent la mise en place ou la réhabilitation des services de santé et d’immunisation, l’établissement de projets de nutrition et le lancement d’une campagne de re-scolarisation (« Back to school »).

7 000 kits d’hiver ont été acheminés par avion dans les régions isolées du Pachtoun, dans la vallée d’Alai.

Les répliques et les éboulements continuent dans le district de Batagram. La dernière réplique (de magnitude 5) a été enregistrée le 2 février.

La direction des camps de Batera et de Kund a été transférée aux autorités civiles du district de Shangla.

La fermeture des camps est confirmée pour la fin du mois de mars. 150 000 personnes doivent rentrer dans leurs villages. Leur accompagnement est la priorité des agences des Nations unies dans les prochaines semaines.

Lire le détail des actions menées

 

Soutenir nos actions