Un an après la crise dans la Corne de l’Afrique

Publié le 24 juillet 2012 | Modifié le 31 mars 2017

Il y a un an aujourd’hui, la crise dans la Corne de l’Afrique atteignait un pic, lorsque les Nations unies déclaraient l’état de famine dans deux régions du sud de la Somalie. Le soutien international massif combiné à des pluies favorables ont permis de sauver de nombreuses vies et de faire reculer la famine. Pourtant, la crise est loin d’être terminée. Huit millions de personnes en Somalie, Ethiopie et au Kenya ont toujours besoin d’une assistance humanitaire.

Les enfants en particulier sont menacés par une combinaison de facteurs que sont la pauvreté, l’insécurité, la malnutrition et la maladie. « Bien que nos interventions aient bénéficié à des millions d’enfants et à leurs familles, beaucoup sont restés hors de portée et extrêmement vulnérables, selon Elhadj As Sy, le directeur régional de l’Unicef Afrique de l’Est et australe. « Les enfants se trouvent toujours dans une situation d’urgence. Nous devons continuer à apporter une assistance là où elle est nécessaire mais également travailler étroitement avec les communautés pour renforcer leur capacité de résistance. »

Des actions rendues possibles grâce aux donateurs

Grâce au soutien généreux de nos donateurs, qui nous ont apporté plus de 327 millions d'euros en 2011, à l'échelle internationale (dont plus de 10 millions issus de la générosité publique française), l’Unicef a pu déployer ses activités d’urgence et de développement dans les zones touchées par la sécheresse en Somalie, au Kenya, en Ethiopie et à Djibouti, où plus de 13 millions de personnes nécessitaient une assistance humanitaire en 2011.

63 000 tonnes de matériel distribuées en 6 mois

Entre juillet et décembre 2011, environ 63 000 tonnes de matériel humanitaire ont été distribuées - dont la moitié d'aliments thérapeutiques. A ce jour, près d’un million d’enfants souffrant de malnutrition ont été traités dans la région. Afin de renforcer la résilience des populations, la réduction des risques liés aux catastrophes est maintenant intégrée aux programmes d’urgence et de développement de l’Unicef. Les services de base pour la santé, la nutrition, l’assainissement et l’éducation au niveau communautaire sont renforcés. L’Unicef  travaille également avec ses partenaires pour accroître les filets de sécurité pour les familles vulnérables qui bénéficient d’aides financières.

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF

Soutenir nos actions