UNICEF et Microsoft ont lancé une plateforme d’apprentissage mondiale contre la crise de l’éducation provoquée par la COVID-19

Publié le 05 octobre 2020

Alors que les écoles ont fermé leurs portes dans plus de 190 pays et poussé 1,57 milliard d’élèves hors des salles de classe, le Passeport pour l’apprentissage permet de continuer d’apprendre.

En avril dernier, UNICEF et Microsoft Corp. ont annoncé le développement d’une plateforme d’apprentissage mondiale pour soutenir les enfants et les jeunes touchés par la pandémie et leur aider à poursuivre leur éducation à distance.

Né sous la forme d’un partenariat entre UNICEF, Microsoft et l’Université de Cambridge et ses services Cambridge University Press et Cambridge Assessment, le passeport pour l’apprentissage a été conçu pour apporter un enseignement aux enfants déplacés et réfugiés à travers une plateforme numérique à distance. Il a maintenant été largement étendu pour proposer des programmes nationaux aux enfants et aux jeunes dont les écoles ont dû fermer en raison de la COVID-19. La plateforme fournira également des ressources essentielles aux enseignants et aux éducateurs.

« Nous devons faire front commun et chercher tous les moyens pour permettre aux enfants de continuer à apprendre et les aider dans cette période difficile. Grâce à des partenaires de longue date comme Microsoft, nous sommes en mesure de déployer rapidement des solutions innovantes et flexibles pour les enfants et les jeunes. Les adaptations apportées au Passeport pour l’apprentissage viennent nous rappeler ce que nous sommes capables d’accomplir pour les enfants alors que le monde entier s’enfonce dans la crise. »  a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale d’UNICEF.

D’après l’UNESCO, lorsque la pandémie mondiale a frappé, 1,57 milliard d’élèves ont été concernés par des fermetures d’écoles dans plus de 190 pays à travers le monde. Les conséquences de l’interruption prolongée de cours sont importantes car dans certains pays cela rend les enfants vulnérables à  être victimes d’exposition et de violence.
Le Passeport pour l’apprentissage, développé depuis plusieurs mois, devait faire l’objet d’un lancement à travers un programme pilote cette année. Le Kosovo, le Timor-Leste et l’Ukraine sont les premiers pays à déployer leur programme en ligne à travers le Passeport pour l’apprentissage. Les contenus proposés par la plateforme comprennent des livres, des vidéos et des contenus supplémentaires en ligne pour les parents d’enfants ayant des difficultés d’apprentissage.

Le Passeport pour l’apprentissage est un bon exemple de partenariat noué entre UNICEF et une entreprise avec une approche fondée sur des valeurs partagées.
L’opération « Faites un don avec Bing » s’intègre dans le cadre de ce partenariat. Permettant aux internautes de faire des dons lorsqu’ils effectuent des recherches sur le moteur de recherche Bing. Vous pouvez faire un don en vous inscrivant sur la page suivante : https://aka.ms/FR_UNICEF_FaitesUnDonAvecBing

*UNICEF ne cautionne aucune entreprise, marque, produit ou service.