La réussite de la vaccination contre la COVID-19 au Bhoutan

Publié le 27 juillet 2021

Déclaration du représentant d’UNICEF au Bhoutan, le Dr Will Parks

Thimphu, le 27 juillet 2021 - « UNICEF Bhoutan félicite le gouvernement royal du Bhoutan pour avoir achevé la deuxième phase de la campagne de vaccination nationale COVID-19. Grâce aux efforts exemplaires du gouvernement, 90 % de la population éligible du pays a été vaccinée. La vaccination à domicile se poursuivant jusqu'au 31 juillet, la couverture devrait augmenter dans les semaines à venir.

Un total de 2 401 agents de santé ont aidé à vacciner la population éligible avec la deuxième dose entre le 20 et le 26 juillet dans tout le pays, ce qui est sans doute la campagne de vaccination la plus rapide à avoir été exécutée pendant une pandémie. La précision avec laquelle le Bhoutan a mené des campagnes de vaccination de masse en une semaine est une réussite extraordinaire.

Une campagne de vaccination spectaculaire

Ce succès est principalement dû aux efforts déployés pour obtenir la deuxième dose de vaccins COVID-19 et aux préparatifs intensifs pour le déploiement des vaccins en utilisant toutes les formes de ressources disponibles dans le pays, y compris la formation des agents de santé et la sensibilisation de la population à la campagne à l'avance.

En particulier, le gouvernement royal du Bhoutan a déployé des efforts exhaustifs pour atteindre tous les groupes cibles. Les agents de santé ont organisé des vaccinations dans les centres communautaires, mais ont également effectué des visites à domicile pour vacciner les personnes âgées et les personnes handicapées et ont effectué des randonnées en altitude pour atteindre les éleveurs nomades. Les enfants âgés de 12 à 17 ans des zones à haut risque situées le long des villes frontalières du sud reçoivent également des vaccins COVID-19.

Le Bhoutan représente désormais une lueur d'espoir pour la région, à un moment où la pandémie de COVID-19 a bouleversé des vies et dévasté des familles. Ces succès témoignent de la rapidité de la réponse du Bhoutan à la pandémie de COVID-19.

En ces temps difficiles, le leadership de Sa Majesté le Roi, les bénédictions de Sa Sainteté le Je Khenpo et les efforts collectifs du gouvernement royal du Bhoutan, des dirigeants locaux, des jeunes et des partenaires du développement ont été déterminants dans l'énorme bond en avant du Bhoutan.

UNICEF et ses partenaires sont honorés d'avoir aidé le gouvernement royal du Bhoutan à renforcer le système de chaîne du froid pour stocker les vaccins. Nous avons également fourni un soutien logistique et opérationnel essentiel pour accélérer l'expédition des vaccins et des dispositifs d'injection au Bhoutan. Cela comprend l'organisation d'un vol affrété depuis les États-Unis pour transporter les vaccins et l'accélération d'autres expéditions de vaccins par des vols commerciaux.

L'expertise d'UNICEF dans la sécurisation et l'installation de huit chambres froides et de deux réfrigérateurs à chaîne ultra-froide dans tout le pays, tout en soutenant les activités de communication des risques et d'engagement communautaire, a joué un rôle catalyseur dans la préparation de la campagne rapide de vaccination de masse.

Un succès qui témoigne de l'efficacité du dispositif COVAX

La campagne de vaccination réussie du Bhoutan est un exemple puissant de la manière dont les dons de vaccins, sécurisés de manière bilatérale et multilatérale, peuvent contribuer à protéger et à sauver des vies. Il y a deux semaines, le Bhoutan a reçu 500 000 doses de vaccins COVID-19 par le biais du COVAX, grâce aux dons du gouvernement des États-Unis. Plus tôt cette année, le Bhoutan a également reçu 5 850 doses de Pfizer par le biais du COVAX. D'autres dons sont venus de Chine, du Danemark et d'Inde. D'autres vaccins COVID-19 en provenance de Bulgarie et de Croatie ont atterri à Paro aujourd'hui.

Alors que nous célébrons les succès obtenus au Bhoutan, nous ne devons pas oublier que la pandémie de COVID-19 n'est pas encore terminée - pour le Bhoutan, pour ses voisins de la région et pour le monde entier. Les mesures de sécurité en matière de santé publique, telles que l'éloignement physique, le lavage des mains au savon et le port de masques, restent importantes.

Les vaccins nous aideront à mettre fin à la pandémie de COVID-19, mais seulement si tout le monde y a accès. Selon le résumé de l'OMS des dernières données officielles disponibles, 4 millions d'agents de santé en Asie du Sud ne sont toujours pas complètement vaccinés.

Nous sommes reconnaissants au gouvernement des États-Unis et à d'autres pays de s'être engagés à un moment critique. UNICEF exhorte les pays bien approvisionnés à continuer de donner des vaccins COVID-19 à COVAX, l'initiative internationale pour l'équité en matière de vaccins, afin que les pays qui sont aux prises avec une faible couverture vaccinale et des poussées dangereuses des taux d'infection puissent obtenir les vaccins dont ils ont si désespérément besoin pour sauver des vies. L'exemple du Bhoutan nous montre également que les pays ont besoin d'un financement plus important pour se préparer à un déploiement rapide des vaccins et que les efforts préparatoires permettent d'atteindre les zones les plus reculées.

Malgré ce dispositif, des menaces continuent de peser sur le Bhoutan

Avec la pandémie qui fait rage dans la région, le virus qui continue à se propager dans de nombreux pays et à produire de nouvelles variantes, et les pénuries de vaccins, nous risquons toujours de voir des fermetures d'écoles plus nombreuses ou plus longues, des perturbations plus importantes dans les soins de santé et des retombées économiques plus importantes, autant de facteurs qui menacent l'avenir des familles et des enfants partout dans le monde.

Alors qu'UNICEF continue de travailler avec les gouvernements pour assurer la sécurité des populations et aider les sociétés à mieux se reconstruire, pour sauver des vies et mettre fin à la pandémie, l'appel au don de vaccins n'a jamais été aussi urgent. »