URGENCE Covid-19 : une vague meurtrière déferle en Asie du Sud

Publié le 21 mai 2021

La situation désastreuse en Inde continue de se répercuter dans toute la région d’Asie du Sud, mettant à rude épreuve les systèmes de santé déjà fragiles dans ces pays. Si nous ne réduisons pas la propagation du virus dans cette région, l'impact sera dévastateur pour les communautés vulnérables et les enfants.

La flambée meurtrière des cas de Covid-19 en Inde se poursuit et le système de santé reste débordé. Le 18 mai 2021, l'Inde a enregistré le nombre le plus élevé de décès quotidiens dans l'histoire de la pandémie avec 4 529 décès.  Cette situation impacte directement les services de santé essentiels comme les soins prénatals, l'accouchement ou les services de soins intensifs pour les nouveau-nés et les enfants. Cela met des vies en danger et menace de faire reculer des décennies de progrès dans la réduction des décès infantiles et maternels. 

Des agents de santé portant un équipement de protection individuelle s'occupent des patients positifs au coronavirus Covid-19

La Covid-19 n’a pas de frontières

Bien que la situation en Inde soit tragique, elle n’est pas unique. Avec près de 2 milliards d’habitants, l’Asie du Sud représente désormais plus de la moitié des nouvelles infections de Covid-19 dans le monde. Plus de trois nouveaux cas positifs sont déclarés chaque minute dans cette région et plus de trois personnes meurent chaque minute en raison du virus.

Au Népal, les hôpitaux sont débordés. L'oxygène et les autres approvisionnements essentiels sont faibles et il n'y a pas assez de personnel soignant. Le pays a connu des taux de positivité des cas qui atteignent 47%.
Au Sri Lanka, le nombre de nouveaux cas quotidiens a atteint des niveaux record et augmente fortement. Si la situation actuelle se poursuit, le nombre de cas quotidiens sera multiplié par 10 au cours des prochaines semaines. À ce jour, environ 94% des lits d'hôpitaux sont actuellement occupés et le gouvernement a mis en place de nouveaux centres de traitement pour faire face à une éventuelle recrudescence de cas.
Les Maldives connaissent un pic de cas positifs sans précédent, en particulier dans la capitale, Malé, et le système de santé est soumis à de fortes tensions avec 80% des installations Covid-19 de la capitale déjà occupées.
Le Bangladesh, le Pakistan, l'Afghanistan et le Bhoutan pourraient tous être confrontés à des poussées dévastatrices similaires.
Dans presque tous les pays de la région, à l'exception des Maldives et du Bhoutan, moins d'une personne sur dix a été vaccinée contre la Covid-19.

Votre aide est précieuse

Face à cette situation, UNICEF a besoin d'urgence de 164 millions de dollars pour aider à sauver des vies et fournir de l'oxygène, des tests de dépistage, des équipements médicaux et de protection individuelle, ainsi que du matériel de prévention.

Faites un don à UNICEF pour nous aider à arrêter la propagation du virus.

 

UNICEF envoie des fournitures médicales pour aider à sauver des vies sur place.