Urgence Haïti : en France, les Villes amies des enfants se mobilisent

Publié le 21 janvier 2010 | Modifié le 31 août 2015

Les initiatives menées par les villes ne cessent de se multiplier pour soutenir les missions d’urgence actuellement menées par l’Unicef en Haïti. Tour d’horizon de ce qui se fait un peu partout en France.

Les Villes amies des enfants ont été particulièrement réactives suite à l’appel aux dons lancé par Unicef France dès le 13 janvier. Les initiatives sont multiples et diverses :

Un soutien direct de la ville

Montbéliard (25) a été la première collectivité à apporter une aide financière directe à l’Unicef calculée sur la base d’un montant par habitant, soit 20 centimes, offrant ainsi 5100€ pour répondre aux besoins les plus immédiats pour des enfants. Elle a été rejointe depuis par Angers (49) qui a voté en conseil municipal une aide financière de 50000€, puis Auch (32) avec une aide de 10000€, Digne-les-Bains (04) un don de 2500€ ou Ollioules (83) un don de 2500€.

Un relais auprès de la population

D’autres communiquent sur l’appel aux dons au profit de l’Unicef et sensibilisent  leur population sur l’action menée par l’Unicef via leur site internet, leur journal municipal ou encore les panneaux d’affichage municipaux, à l’exemple d’Aurillac (15), Cholet (49), Besançon (25), Coulounieix-Chamiers (24), Haguenau (67), La Garde (83), Le Pecq (78), Nevers (58), Saint-André-Les-Vergers (10), le Pradet (83)...

La collecte de dons

Enfin, des villes ont installées des urnes pour collecter des dons au sein même de leurs mairies et de leurs équipements municipaux à l’image de Veynes (05), Laragne (05) ou La Garde (83). D’autres organisent des manifestations, comme la ville de Darnétal (76), qui organise une grande soirée de solidarité avec un concert au profit des enfants d’Haïti.

Continuez à soutenir l’Unicef en faisant soit un don, soit en organisant des collectes dans votre ville. Les enfants d’Haïti ont besoin de vous.