Urgence Haïti : un demi-million d’enfants affectés par le séisme

Publié le 18 août 2021

Port-au-Prince / Panama City, 17 août 2021 – UNICEF estime que près d’1,2 million de personnes, dont 540 000 enfants, sont touchées par le séisme dévastateur qui a frappé Haïti samedi 14 août.

Les zones les plus affectées, Nippes et Grand’Anse, dans le Sud du pays, ont été touchées par d’intenses pluies causées par la dépression tropicale Grace, ce qui affecte davantage l’accès à l’eau potable, à des abris ainsi qu’à d’autres services de base.

Les efforts de recherche et de secours continuent, alors que plus de 1 900 personnes ont été tuées et près de 9 900 blessées. Plus de 84 000 maisons ont été entièrement détruites ou fortement endommagées, de même que des infrastructures publiques, dont des hôpitaux, des écoles et des ponts.

« De nombreuses familles haïtiennes qui ont tout perdu dans le séisme vivent désormais les pieds dans l’eau, littéralement, à cause des inondations. » a déclaré Bruno Maes, représentant d’UNICEF en Haïti, qui se trouve actuellement à Les Cayes. « Aujourd’hui, près d’un demi-million d’enfants haïtiens ont un accès limité à l’hébergement, à de l’eau potable, aux soins de santé et à la nutrition », a-t-il expliqué.

La violence criminelle et l’insécurité compliquent l’aide humanitaire, et la route principale, qui relie Port-au-Prince, la capitale, au Sud du pays, est contrôlée par des gangs. Cependant, UNICEF a pu acheminer des fournitures médicales dans les zones sinistrées quelques heures après le séisme. Un véhicule UNICEF a livré 6 kits médicaux pour 3 hôpitaux à Les Cayes, contenant assez de matériel – notamment des gants, des antidouleurs, des antibiotiques et des seringues – pour pouvoir venir en aide à 30 000 victimes du tremblement de terre pendant 3 mois.

UNICEF et ses partenaires distribuent aussi des bâches, pour permettre la construction d’abris d’urgence, des latrines et systèmes de douche, des réservoirs d’eau pour assurer la distribution d’eau potable, ainsi que des kits d’hygiène contenant notamment des tablettes de traitement de l’eau, du savon, du matériel d’hygiène menstruelle ainsi que des jerrycans. Davantage de fournitures, dont du matériel d’éducation et récréatif, va être rapidement mobilisé, et UNICEF organise des activités pour prévenir la séparation des familles et assurer la protection et le soutien psychosocial des enfants.

UNICEF travaille de près avec le gouvernement et les partenaires pour analyser rapidement les besoins des enfants. UNICEF estime que 15 millions de dollars sont nécessaires pour répondre aux besoins urgents d’au moins 385 000 personnes, dont 167 000 enfants de moins de 5 ans, sur une période de 8 semaines.Le Comité français pour UNICEF a déjà alloué  250 000€ de son fonds d’urgence pour aider les enfants d’Haïti.