Urgence Syrie : un million d’enfants réfugiés

Publié le 26 août 2013 | Modifié le 31 mars 2016

Le nombre d’enfants syriens forcés de fuir leur pays pour se réfugier dans les pays limitrophes a atteint le million faisant des conséquences de la guerre en Syrie l’une des pires crises humanitaires de ces dernières années. Pour maintenir et renforcer ses programmes de secours, l’UNICEF lance un appel à la générosité publique.

Plus qu’un chiffre, une honte.

 
Un million. Ce chiffre, un peu absurde tant il est difficile de se le représenter concrètement, représente le nombre d’enfants syriens ayant dû fuir leur pays natal. Imaginez le nombre d’habitants de la ville de Marseille combiné à celui de la ville de Rennes. Vous avez le nombre d’enfants syriens réfugiés dans les pays limitrophes.
 
« Ce millionième enfant réfugié n’est pas seulement un chiffre de plus, a affirmé le Directeur général de l’UNICEF, M. Anthony Lake. C’est un enfant bien réel, arraché à son foyer, peut-être même à sa famille, qui affronte des horreurs qu’on ne peut que commencer à appréhender. »
 
Ce millionième enfant est peut-être Yara, 4 ans, une poupée à la main, debout dans un des camps de réfugiés qui se sont implantés et développés dans les régions frontalières des pays autour de la Syrie. Ce décor, d’autres enfants le connaissent depuis plusieurs mois. La petite Yara incarne ce déracinement.
 
Aux conséquences physiques, sanitaires et psychologiques endurées par tant d’enfants s’ajoutent d’autres menaces, plus insidieuses mais bien réelles, propres à ces situations de grande vulnérabilité : l’exploitation sexuelle, la traite, le travail sont des menaces quotidiennes, bien réelles, pour les enfants réfugiés syriens.
 
D’autres enfants, en Syrie, n’auront jamais à connaître ces menaces. Selon le Haut-commissariat aux droits de l’homme, 7 000 enfants ont été tués depuis le début de la crise. « Nous devons tous partager cette honte, a dit M. Lake, parce que, pendant que nous nous employons à soulager les souffrances de ceux qui sont touchés par cette crise, la communauté internationale a échoué dans sa responsabilité envers cet enfant. Nous devrions nous arrêter un instant et nous demander, en toute conscience, comment nous pouvons continuer à abandonner les enfants de Syrie. » En Jordanie, au Liban et en Irak, plus de 3 500 enfants ont traversé les frontières de la Syrie, non accompagnés ou bien séparés de leurs familles.
 

Un plan d’intervention d’envergure

 
Pour répondre à cette situation, l’UNICEF et le HCR ont déployé l’une de leur plus vaste opération humanitaire jamais menée et viennent en aide à des millions de familles et d’enfants sinistrés. 
 
Un soutien médical, d’abord : plus de 1,3 million d’enfants se trouvant dans des communautés de réfugiés et d’accueil dans les pays voisins ont été vaccinés cette année contre la rougeole avec l’appui de l’UNICEF et de ses partenaires. Le soutien psychologique, indispensable pour offrir un avenir à ces enfants est également pris en charge par l’UNICEF. Ainsi, près de 167 000 enfants réfugiés ont reçu une aide psychosociale. Enfin, plus de 118 000 enfants ont pu poursuivre leur cursus scolaire tandis que plus de 222 000 personnes ont bénéficié d’un approvisionnement en eau.
 

L’UNICEF a besoin de votre aide !

 
Mais beaucoup reste à faire. Les enfants et leurs familles dépendent entièrement de l’aide humanitaire pour survivre à une situation qui s’aggrave et qui promet de se prolonger dans le temps. Pour l’UNICEF, les besoins s’élèvent à plus de 350 millions d’euros sur lesquels plus de 150 millions d’euros restent à financer pour maintenir le niveau des interventions jusqu’à fin 2013 et répondre aux besoins immédiats des femmes et des enfants affectés. C’est pourquoi nous lançons un appel à la générosité publique. Engagez-vous pour les enfants syriens, ils ont besoin de notre aide à tous. Pour que Yara et les 999 999 autres enfants réfugiés syriens bénéficient d’une aide vitale. Sans vous, rien ne pourra être fait. Nous avons besoin de votre aide ! 
 

 

Soutenir nos actions

Inscrivez-vous

Suivez toutes les actualités de l'UNICEF