Vacciner les enfants d’Haïti

Publié le 05 février 2010 | Modifié le 29 décembre 2015

Une grande campagne de vaccination a débuté en Haïti. Objectif : protéger les enfants de maladies mortelles.

Tétanos, rubéole, rougeole, diphtérie, coqueluche. Des maladies évitables. 500 000 enfants haïtiens vont être vaccinés après le séisme qui a frappé le pays le 12 janvier dernier. Une opération essentielle pour éviter la propagation de maladies mortelles, une réelle menace pour les enfants vivant dans des zones d’urgence.

Dans un premier temps, l’UNICEF et ses partenaires sont en train de vacciner 200 000 enfants dans tous les établissements temporaires de Port-au-Prince, notamment dans les camps de déplacés et dans les hôpitaux. La deuxième phase de cette campagne s’adressera à tous les enfants de moins de 7 ans, dans l'ensemble des zones touchées par le séisme.

Il est essentiel de protéger les enfants d’Haïti de ces maladies mortelles. Près de 40 % des Haïtiens ont moins de 14 ans. Avant le séisme, Haïti présentait le plus fort taux de mortalité infantile de la région Amérique et Caraïbes.