Articles

Orlando Bloom en Ukraine pour l'UNICEF
Le 27 avril 2016, l'Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, Orlando Bloom visite un centre de soutien communautaire en Ukraine

Ambassadeur itinérant de l’UNICEF, Orlando Bloom effectue une visite dans la zone de conflit armé de l’Ukraine pour souligner l’importance de l’éducation pendant les situations d’urgence.

Un nouveau rapport révèle qu’un quart des enfants de la planète en âge d’être scolarisés vivent dans des pays touchés par des crises

Avoir peur d’une écolière de 11 ans... Le Nigéria sous Boko Haram
Une jeune réfugiée du Nigéria, à l’école dans l’une des 5 salles de classe construites par l’UNICEF dans le camp de réfugiés de Sayam Forage (Niger, décembre 2015)

Il y a deux ans, l’enlèvement par Boko Haram de 270 lycéennes à Chibok, au Nigéria, avait ému le monde entier et déclenché le mouvement « #BringBackOurGirls ». Depuis, 2000 autres enfants ont été kidnappés dans la région, 1.3 million sont déplacés… et le monde l’a à peine remarqué. Le point sur cette crise qui prend pour cible l’éducation, et les enfants.

Unissons-nous pour l’éducation des enfants dans le monde !
Nisha dessine sur le tableau noir de son école située à Baladehra, en Inde. (Juillet 2013)

Parce que l’éducation est un droit fondamental pour tous les enfants, et qu’ils sont encore 124 millions aujourd’hui dans le monde à ne pas pouvoir aller à l’école, l’UNICEF France a choisi de mettre un coup de projecteur sur cette problématique en avril et mai 2016, à travers plusieurs opérations. Découvrez-les, et contribuez !

Déclaration suite aux attaques à Alep en Syrie
Enfants syriens au milieu des décombres

Déclaration de Margaret Chan, directrice generale de l’OMS et Anthony Lake, directeur général de l’UNICEF sur les attaques contre les infrastructures médicales et les personnels de santé en Syrie.

L’UNICEF encourage l’enseignement volontaire auprès des professeurs syriens en Turquie
Originaire de la ville de Hama en Syrie, Raid Ramadan pose fièrement avec sa carte de bénéficiaire : « Ce programme m'a encouragé à être plus efficace. »

« C’était comme une fête » s’enthousiasme Raid Ramadan, un professeur syrien qui enseigne maintenant aux enfants syriens réfugiés en Turquie. Il fait allusion au jour où lui et ses collègues ont perçu leurs premières primes au bureau de poste local en vertu d'un nouveau programme de l’UNICEF qui encourage les professeurs à l’enseignement volontaire.

Florence, bienfaitrice : « En concrétisant mon legs à l’UNICEF France, j’ai ressenti une grande paix intérieure… »
« Ce n’est pas une satisfaction personnelle, explique Florence. C’est juste le sentiment profond que mon legs servira mieux aux enfants ».

Cheminement d’une longue réflexion personnelle, le legs s’est imposé comme une évidence pour Florence, retraitée de la région parisienne. Pendant une quinzaine d’années à l’étranger, elle s’est enrichie de projets professionnels, de rencontres et d’aventures humaines. Aujourd’hui, Florence transmet aux enfants bien plus que son patrimoine : ce que le monde lui a apporté. Portrait d’une dame au grand cœur.

A 17 ans, elle plaide pour les 230 millions d’ "enfants fantômes"
Anne-Laure Tollec, lauréate 2016 du Concours de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'Homme, organisé par le Mémorial de Caen. Elle a choisi l'un des combats de l'UNICEF : les "enfants fantômes", ces 230 millions d'enfants dans le monde privés d'identité et en proie à tous les dangers...(2016)

Lauréate 2016 des plaidoiries du Mémorial de Caen, Anne-Laure Tollec, lycéenne à Toulouse, revient pour nous sur le sujet qu’elle a choisi de défendre à ce concours : l’enregistrement des naissances, et ces 230 millions d’enfants dans le monde qui vivent sans état civil et donc privés de tous leurs droits. Une problématique qu’elle a découverte grâce à l’UNICEF…

Népal : retour sur place un an après les séismes
Jeunes filles népalaises dans le village de Barpak, où des milliers de maisons ont été détruites par le séisme d'avril 2015

L'école continue dans les districts touchés, mais les enfants ont besoin de lieux d’apprentissage sûrs et stables

2e prix Territoria – UNICEF
Les enfants d'une classe de Penmarc'h ville amie des enfants

Valoriser les initiatives locales innovantes en faveur des enfants et des adolescents : les « bonnes pratiques » de demain

L'UNICEF fournit 20 000 comprimés de purification d'eau aux survivants du tremblement de terre de l'Équateur
Pedernales est la ville la plus touchée par le séisme en Équateur. À travers le pays, au moins 150 000 enfants ont un besoin d’assistance selon les premières estimations de l’UNICEF.

L'agence des Nations unies lance un appel de 1 million de dollars pour son intervention d'urgence.