Articles

Règlement Jeu concours Espace donateur

Découvrez toutes les régles du jeu. 

Bangladesh : Matériel d’urgence pour les enfants rohingyas en cours d'acheminement
Mohammed, 8 ans, fait partie des nouveaux Rohingyas arrivants dans le camp de Kutupalang, district de Cox's Bazar, Bangladesh, septembre 2017

Des camions de l’UNICEF, chargés de réserves d’eau, de matériel sanitaire et d'hygiène pour des milliers d’enfants rohingyas, sont en route vers Cox’s Bazar. 

Racisme, discriminations : pour les jeunes migrants subsahariens, le voyage est encore plus difficile
Natnahel, 14 ans, Érythréen, se gratte le cou à cause de démangeaisons. Il a attrapé une maladie lors de sa détention dans ce centre de réfugiés en Libye.

La traite, les violences physiques et les abus sont le lot de plus de trois quarts des jeunes migrants et réfugiés qui tentent de rallier l’Europe en passant par la Méditerranée. Ceux qui proviennent d’Afrique subsaharienne encourent encore plus de risques en raison de leur couleur de peau.

L’UNICEF vient en aide aux enfants rohingyas victimes de la violence dans l’État birman d’Arakan
Le 5 septembre 2017, des familles rohingyas récemment arrivées au Bangladesh s’apprêtent à se construire un abri dans le campement provisoire de Kutupalang à Cox’s Bazar.

Depuis fin août 2017, des milliers d’enfants et de familles rohingyas fuient quotidiennement les persécutions dans l’État birman d’Arakan (appelé aussi État de Rakhine). Plus de 400 000 personnes se sont réfugiées dans le pays voisin du Bangladesh, dont presque les deux tiers sont des enfants. L’UNICEF intensifie son aide d’urgence au vu de l’afflux massif et sans précédent de réfugiés rohingyas.

Enfants réfugiés et migrants : victimes de mauvais traitements, de traite et d’exploitation sur les routes migratoires
Des jeunes mineurs Gambiens sur une plage en Italie, mai 2016

Les enfants d’Afrique subsaharienne sont davantage touchés que les autres groupes de migrants, une différence a priori liée à la discrimination et au racisme

Le rapport appelle l’Europe à ouvrir des voies de migration sécurisées et légales 

Utiliser les précieuses heures avant que l’ouragan Irma ne frappe Haïti
En Haïti, les populations appréhendent le passage de l'ouragan Irma, prévu le 8 septembre 2017.

Nous avons reçu ce témoignage de notre collègue Cornelia Walther, chef de la communication au bureau UNICEF en Haïti. Elle raconte la journée du jeudi 7 septembre 2017 et la préparation des équipes de l’UNICEF, avant que l’ouragan Irma ne vienne frapper Haïti et plonger, une nouvelle fois, les enfants haïtiens dans le désarroi…

Plus de 10 millions d'enfants vivent dans les pays menacés par l'ouragan Irma
Nagua, 7 ans, constate les dégâts sur sa maison après le passage dévastateur de l'ouragan Irma en République dominicaine.

L'UNICEF s'inquiète pour les centaines de milliers d'enfants qui pourraient être directement affectés.

Nadège : "Concilier bénévolat à l’UNICEF et vie professionnelle, c'est possible !"
Nadège Nzolameso, Présidente du Comité UNICEF Ile-de-France Est.

Originaire de République démocratique du Congo et cadre dans le domaine des ressources humaines, Nadège Nzolameso, 38 ans, a été élue Présidente du Comité territorial UNICEF « Ile-de-France Est » en avril 2017. Elle nous parle de son engagement bénévole, et de l’équilibre nouveau qu’il a fait entrer dans sa vie…

Bilan UNICEF France 2016 : 53,7 millions d’euros pour les programmes de l’UNICEF
Amir, 4 ans, et sa sœur Sana, 11 ans, jouent dans un espace ami des enfants installé par l’UNICEF dans un centre de réfugiés à Banja Koviljaca en Serbie.

Conflits qui s’éternisent et se complexifient, crises humanitaires, catastrophes naturelles… Les urgences sont nombreuses dans le monde et de plus en plus aiguës. 43 millions d’enfants du monde entier sont touchés dans plus de 60 pays. Malgré la multiplicité de ces crises humanitaires, l’UNICEF a pu améliorer la vie des enfants les plus vulnérables.
Découvrez le bilan de l’année 2016, avec notamment la contribution financière de l’UNICEF France à hauteur de 53,7 millions d’euros pour les programmes de terrain. Un record atteint grâce à la générosité de nos donateurs.

Plus de 180 millions de personnes manquent d’eau potable
Ethiopie 2016, une famille en quête d'eau

Les enfants vivant dans des situations précaires risquent quatre fois plus que les autres de ne pas avoir un accès de base à l’eau potable.
L’UNICEF a communiqué aujourd’hui, dans le cadre de la Semaine Mondiale de l’Eau (World Water Week) que plus de 180 millions de personnes dans le monde vivant dans des pays touchés par les conflits, la violence et l’instabilité n’ont pas d’accès de base à l’eau potable.