Articles

Nigéria : de plus en plus d’enfants utilisés comme "bombes humaines" notamment par Boko Haram
Un groupe d'enfants dans le camp de déplacés à Maiduguri, dans l'Etat de Borno au Nigeria. Ils ont fui les attaques de Boko Haram.

L’UNICEF est extrêmement préoccupé par une augmentation effroyable de l’utilisation cruelle et calculée d’enfants, en particulier de filles, comme « bombes humaines » dans le nord-est du Nigeria. Au cours des dernières années, des enfants ont été utilisés de cette façon à maintes reprises et, cette année, leur nombre est déjà quatre fois supérieur à celui de l’an passé.

Grand Kasaï : le monde ne doit pas fermer les yeux sur la situation désastreuse des enfants
Un enfant souffrant de malnutrition attend des soins au centre de santé de Tshinyama, un petit village proche de Miabi situé dans la province du Kasaï Orientale, au sud de la République démocratique du Congo, une région en proie aux conflits.

Au Grand Kasaï, l’une des régions les plus pauvres de République démocratique du Congo, l’avenir d’une génération entière d’enfants est menacé. Plus de 1,4 million de personnes, dont 850 000 enfants, ont été forcés de fuir leurs maisons et ont vu leurs vies bouleversées par des actes d’une violence extrême au cours de cette dernière année.
Tous les jours, des témoignages d’enfants et de familles nous sont rapportés sur les atrocités subies. Ces enfants nous appellent à l’aide, et nous ne pouvons pas rester insensibles.

« Rien ne peut justifier les actes d'abus contre les femmes et les enfants au Kasaï »
Un jeune enfant dans le centre de réception pour réfugiés de Mussungue, Angola mai 2017

Déclaration de Marie-Pierre Poirier, Directrice régionale de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre

En Irak, les enfants de Mossoul, blessés et traumatisés, ont besoin d’aide et de protection de toute urgence
Une maman, portant son fils, ne peut que contempler l’étendue des dégâts. Sa maison a été détruite pendant les bombardements intensifs sur Mossoul, en Irak.

Malgré les conflits et les bombardements, les équipes de l’UNICEF bravent le danger pour venir en aide coûte que coûte aux enfants les plus démunis. Hamida Ramadhani est la représentante-adjointe de l’UNICEF en Irak, elle est un témoin de premier plan du drame des enfants de Mossoul, mais aussi de l’intervention de l’UNICEF. Voici son récit pour vous.

Louis Vuitton se joint à l’UNICEF et lance un appel aux dons pour les enfants affectés par le conflit en Syrie.
lvforunicef_jessica_zaatari.jpg

Amman/ Paris 13 Juillet 2017 – Jessica Kahawaty, mannequin international, présentatrice Libano-Australienne diplômée en droits, a visité le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie aux côtés de Louis Vuitton et de l’UNICEF. Cette visite avait pour objectifs de sensibiliser et de lancer un appel aux dons pour les enfants réfugiés syriens qui font face à une des pires crises humanitaires d’aujourd’hui.

 

L’insuffisance des investissements en faveur de l'allaitement nuit aux nourrissons et aux mères
Une mère allaite son enfant au Niger

Une nouvelle analyse montre qu'un investissement de 4,70 dollars par nouveau-né pourrait générer 300 milliards de dollars de gains économiques d’ici à 2025.

Aucun pays au monde ne respecte entièrement les recommandations en matière d'allaitement maternel, d'après un nouveau rapport de l'UNICEF et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) établi en collaboration avec le Collectif mondial pour l'allaitement maternel, une nouvelle initiative visant à accroître les taux d'allaitement maternel à l'échelle mondiale.

D’une colonie de vacances aux bancs de l’école : l’histoire de Merveille
Merveille avait interdiction par son père d’aller à l’école, afin de s’occuper du ménage et de son frère. Grâce à l’UNICEF, son père accepte qu’elle reprenne le chemin de l’école à Masimanimba, en République démocratique du Congo.

À Masimanimba en République démocratique du Congo, les partenaires de l’UNICEF organisent des activités durant les colonies de vacances à la fois pour protéger les filles des violences de leur entourage, pour leur permettre de se divertir et aussi pour les encourager à retourner à l’école.
Lors d’une de ces activités, nous avons rencontré Merveille, une jeune fille congolaise dont l’histoire nous a particulièrement touchés. Merveille symbolise la détermination des filles à exercer leur droit à l’éducation.

Yémen : l’épidémie de choléra plonge les familles dans la détresse
Un enfant, atteint de diarrhée aiguë sévère, reçoit un traitement à l'hôpital Al Sabeen de Sanaa au Yémen.

Les enfants du Yémen vivent la plus grave épidémie de choléra au monde. En trois mois, l’épidémie s’est propagée dans tout le pays, déjà déchiré par des années de guerre. Chaque jour, la maladie apporte son lot de morts et de cas suspects. Les enfants sont les plus vulnérables et leurs familles se trouvent littéralement désespérées.
L’UNICEF vient en aide à ces familles en intensifiant sa réponse d’urgence. Mais nous avons encore besoin de votre soutien…

Enfants migrants d'Afrique : L'Europe n'est pas leur objectif premier selon l'UNICEF
Trois enfants congolais réfugiés, dans leur chambre à Janzour en Libye, janvier 2017

La grande majorité de ces enfants quittent leurs foyers sans que leurs parents le sachent et fuient à cause de problèmes chez eux

USEFooL CHALLENGE : "le ridicule ne tue pas, il sauve des vies"
 Le USEFooL CHALLENGE propose d'oser pour la bonne cause, de relever des défis entre amis au profit de l'UNICEF pour les enfants !

Avec ce slogan, la nouvelle plateforme USEFooL CHALLENGE lancée par l’UNICEF France propose de relever des défis pour la bonne cause