11e Rencontre des Collectivités amies des enfants : Education et collectivités, un cas d’école

Publié le 12 mai 2015 | Modifié le 30 juin 2015

Paris, le 12 mai 2015 - Les débats de la 11e Rencontre des Collectivités amies des enfants, organisée par l'UNICEF France, aujourd’hui, à la Mairie de Paris, se sont concentrés sur le rôle éducatif des collectivités territoriales.

« Le rôle éducatif des villes et départements est aujourd’hui essentiel. Nous devons donc agir de concert pour que toutes les activités éducatives proposées aux enfants et aux adolescents contribuent à compenser des inégalités et participent pleinement à la réalisation de l’égalité des chances.» Michèle Barzach, présidente de l’UNICEF France, a ainsi interpellé les Collectivités amies des enfants, lors de la 11e rencontre des Collectivités amies des enfants, à l’Hôtel de Ville de Paris. « Il est de notre devoir de faire preuve de la plus grande détermination pour permettre à tous les enfants et adolescents, et en particulier les plus vulnérables d’entre eux, d’évoluer dans un contexte social, culturel, éducatif respectueux de leurs besoins et attentes spécifiques, » a-t-elle déclaré.

L’objectif de cette rencontre annuelle est de valoriser le foisonnement de projets et d’actions que les collectivités mettent en œuvre au quotidien pour le meilleur accompagnement possible des jeunes dans leurs territoires. Elle offre aux élus, agents territoriaux et représentants de l’UNICEF France présents l’opportunité de nourrir leur réflexion et leur expertise commune sur l’application de la Convention internationale des droits de l’enfant au niveau local en France. Michèle Barzach s’est ainsi félicitée du fait que l’UNICEF France et ses collectivités partenaires aient « tout en main pour aller au devant d’un changement de paradigme : la Convention internationale des droits de l’enfant peut être une base active des politiques publiques locales. Nous devons, grâce à notre partenariat, décliner les droits qu’elle promeut dans toutes les compétences que détiennent les villes et les départements aujourd’hui. »

Depuis les élections municipales de mars 2014, 210 Villes amies des enfants ont annoncé vouloir renouveler leur engagement aux côtés de l’UNICEF France. Le titre Ville amie des enfants des enfants n’est en effet valable qu’à l’échelle d’un mandat électoral. 40 nouvelles villes se sont également manifestées pour entrer au sein du réseau. Michèle Barzach s‘est réjouit de cette dynamique tout en rappelant que « si le partenariat est fondamental, il n’en est pas moins un engagement réel au service du bien-être des enfants et des adolescents en France. Il ne saurait se limiter à un simple exercice de communication. Etre Ville ou Département ami des enfants se mérite et répond à un cahier des charges très précis. »

Le dispositif Ville et Département amis des enfants, créé par l'UNICEF France, l’Association des maires de France et l’Assemblée des Départements de France, réunit aujourd'hui plus de 200 villes et 7 départements avec un objectif : améliorer la vie quotidienne des enfants et des adolescents tout en développant l'écoute de leur parole et leur participation directe dans les actions entreprises.

Retrouvez les temps forts de cet événement via le hashtag #RCAE2015 

Le communiqué de presse en PDF

Téléchargez le communiqué de presse au format PDF

Les réseaux sociaux en parlent