Irak : L'UNICEF appelle à la protection des enfants de Fallouja

Publié le 01 juin 2016 | Modifié le 01 juin 2016

Déclaration de Peter Hawkins, représentant de l'UNICEF en Irak

Bagdad, 1er juin 2016 - "Alors que les violences s'intensifient à Fallouja et à travers l'Irak, nous sommes très inquiets pour la protection des enfants dans ce contexte de danger extrême.

Depuis le début des opérations militaires à Fallouja (à 60 kilomètres à l'ouest de Bagdad) très peu de familles ont pu quitter la ville. La plupart se sont installées dans deux camps, et d'autres ont trouvé refuge chez des proches.

L'UNICEF estime qu'au moins 20 000 enfants sont toujours piègés dans la ville. Selon les dernières informations, les stocks de nourriture et de médicaments sont épuisés et les réserves en eau potable sont très faibles.

Les enfants risquent d'être recrutés de force dans les combats, de subir des contrôles de sécurité très strictes et d'être séparés de leur famille.
Les enfants recrutés voient leur vie mise en danger et leur avenir compromis, s'ils sont forcés de porter et d'utiliser des armes, et de combattre dans une guerre d'adultes.

L'UNICEF appelle toutes les parties au conflit à protéger les enfants dans Fallouja, à accorder un passage en toute sécurité à ceux qui souhaitent quitter la ville et à garantir des lieux sécurisés pour les civils déplacés."

A suivre sur Twitter