Soudan du Sud : 145 enfants libérés par des groupes armés

Publié le 26 octobre 2016 | Modifié le 26 octobre 2016

Un total de 145 enfants ont été libérés aujourd'hui par des groupes armés au Soudan du Sud, a annoncé l'UNICEF. C'est le plus grand nombre d'enfants libérés depuis 2015, lorsque 1775 enfants furent libérés dans la région administrative du Grand Pibor.

Pibor, Soudan du Sud, 26 octobre 2016 - "Nous espérons que la libération d'aujourd'hui sera suivie par beaucoup d'autres afin que les 16 000 enfants qui sont toujours dans les rangs des groupes et forces armés puissent retourner auprès de leurs familles" a déclaré Mahimbo Mdoe, le représentant de l'UNICEF au Soudan du Sud.

Au cours de leur libération par la  Faction Cobra et  la SPLA-IO, les enfants ont été formellement désarmés et ont reçu des vêtements. Les enfants ont bénéficié d'un examen médical puis ont été enregistrés pour un programme de réintégration.

Dans les mois à venir, tous les enfants libérés recevront un soutien psychosocial. Ils seront placés dans un centre de soins jusqu'à l'identification de leurs familles. Après leur réunification, les familles des enfants pourront recevoir une assistance alimentaire pour 3 mois et du bétail pour compléter les revenus de la famille pendant le processus de réintégration.

Les recrutements d'enfants se poursuivent

"Les enfants du Soudan du Sud ont besoin de sécurité, de protection et d'opportunités," a affirmé Mohimbo Mdoe. "Notre priorité est de les remettre à l'école et de fournir des services à leurs communautés, pour que les enfants puissent envisager un avenir meilleur."

"Alors que les combats se poursuivent à travers le pays, l'UNICEF continue de recevoir des informations sur le recrutement d'enfants dans les états d'Unity, de Jonglei etc. Nous exhortons toutes les parties au conflit à respecter le droit international, à mettre fin au recrutement et à libérer les enfants qui servent encore dans leurs rangs."

Environ 16 000 enfants ont été recrutés par les forces et groupes armés au Soudan du Sud depuis le début des combats en décembre 2013. On estime que plus de 800 enfants ont été recrutés depuis le début de 2016.

L'UNICEF travaille avec la Commission nationale de Désarmement, Démobilisation et Réintégration du gouvernement du Soudan du Sud afin de sécuriser la libération et la réintégration des enfants associés aux groupes et forces armés et de leur fournir des moyens de subsistance et des possibilités éducatives.

L'UNICEF a besoin de 4 millions de dollars supplémentaires pour continuer à apporter les services nécessaires aux enfants libérés aujourd'hui et ceuxqui le seront à l'avenir.

Soutenir nos actions