Syrie : "Absolument rien ne justifie des attaques contre les enfants"

Publié le 21 juillet 2016 | Modifié le 21 juillet 2016

Déclaration d'Hanaa Singer, représentante de l'UNICEF en Syrie à propos des enfants tués dans le nord du pays

Damas le 20 juillet 2016 - "Cette semaine en Syrie, plus de 20 enfants ont été tués au cours d'attaques aérienne à Manbij et un garçon de 12 ans a été sauvagement assassiné sous les caméras à Alep.

Des faits aussi terrifiants mettent les partie à ce conflit en face de leurs responsabilités partagées à respecter le droit humanitaire international qui protège les enfants dans la guerre.

Selon les partenaires des Nations unies sur le terrain, des familles dans le village de Al-Tukhar près de Manbij, à 80 kilomètres à l'est d' Alep, se préparaient à fuir le village au moment des frappes aériennes.

L'UNICEF estime que 35 000 enfants sont piègés à l'intérieur et autour de Mabij sans lieu sûr où se réfugier. Durant les 6 dernières semaines, avec l'intensification des violences, plus de 2 300 personnes ont été tuées dans la région, et parmi elles des dizaines d'enfants.

Nous condamnons toutes les formes de violence et nous exhortons toutes les parties au conflit en Syrie à faire tous les efforts pour empêcher la perte de vies civiles.

Où qu'ils se trouvent en Syrie  - absolument rien ne justifie des attaques contre les enfants.

Toutes les formes de violence contre les enfants doivent immédiatement cesser."

A suivre sur Twitter

Soutenir nos actions