UNICEF Innovation adopte de nouveaux modèles d’investissements pour offrir aux enfants les plus pauvres de meilleures chances d’avenir

Publié le 07 mai 2015 | Modifié le 04 janvier 2016

Le Centre d’innovation mondial et le Fonds pour l’innovation ont été créés pour accélérer la mise en oeuvre des programmes et des projets destinés à réduire les inégalités.

#Innovation @UNICEFInnovate

NEW YORK, 7 mai 2015 – L’UNICEF a procédé aujourd’hui au lancement d’un Centre d’innovation mondial et d’un Fonds pour l’innovation en vue d’appliquer à plus grande échelle des stratégies créatives et axées sur la réduction des coûts qui sont destinées à améliorer la vie des enfants les plus pauvres.
Pour l’heure, plus de 9 millions de dollars É.-U. ont été recueillis pour la création du Centre d’innovation mondial et du Fonds pour l’innovation, ce qui permettra à l’équipe de l’UNICEF chargée de l’innovation, en place depuis sept ans, d’adopter les stratégies ayant fait leurs preuves afin d’améliorer la vie des enfants vivant dans les régions les plus défavorisées.
« Les innovations - qui utilisent la téléphonie mobile pour enregistrer les naissances, qui permettent le partage des données en temps réel pour améliorer l’éducation et la santé et qui offrent aux jeunes un moyen de communiquer avec leurs gouvernements - sont déjà en train de changer la façon dont nous travaillons, a dit le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake. Elles ne sont plus simplement des idées. Aujourd’hui même, on les applique et elles nous aident à conduire le changement en faveur des enfants les plus déshérités. »
« Mais nous avons besoin – urgemment -- de davantage d’innovations et ce nouveau Centre d’innovation mondial et ce nouveau Fonds pour l’innovation nous permettront d’en disposer », a-t-il ajouté.
Environ 300 projets innovants portant sur des sujets prioritaires destinés à encourager la survie, la croissance et le développement des enfants et à réduire les inégalités sont actuellement en cours de développement. Les bureaux de pays de l’UNICEF qui testent ces programmes novateurs pourront à présent demander à avoir accès au Fonds pour l’innovation – un mécanisme de financement commun – qui leur permettra de générer assez d’éléments matériels et de résultats pour faciliter l’extension des programmes à travers les pays ou les régions. Ce modèle de financement repose sur des structures d’investissement éprouvées accordant une place importante aux investissements de départ, sur une stratégie de portefeuille et sur la compatibilité avec des critères de sélection d’investissements.
Parmi les membres fondateurs du Fonds pour l’innovation - qui détient actuellement 4 millions de dollars É.-U. - figurent la société Walt Disney et le Gouvernement danois. Le financement pilote provenant des deux entités permettra de lancer les activités de plusieurs laboratoires d’innovation et programmes.
Le Centre d’innovation mondial de l’UNICEF, basé à Nairobi, au Kenya, sera contrôlé par un Comité directeur comprenant : le Ministère des affaires étrangères de la République de Corée, la Fondation Philips ainsi que les comités nationaux de l’UNICEF du Canada, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique. Les partenaires du Comité directeur apportent leurs réseaux et leur expertise technique pour aider l’UNICEF à développer les innovations dans plusieurs pays et régions, et pour favoriser le travail de collaboration entre les pays où les programmes sont mis en oeuvre, notamment en éliminant les obstacles existants et en favorisant l’accélération des progrès.
« Avec le Centre d’innovation mondial et le Fonds pour l’innovation, l’UNICEF est en train de développer de nouvelles formes de participation entre les entreprises et les organismes de développement qui apportent des ressources et compétences de spécialistes afin de s’attaquer aux problèmes qui concernent les enfants », a dit le Dr Sharad Sapra, Directeur du Centre d’innovation mondial de l’UNICEF.

Le communiqué de presse en PDF

Téléchargez ce communiqué au format PDF

Les réseaux sociaux en parlent