Mission en Grèce, au coeur de la crise des migrants et des réfugiés

Publié le 26 mai 2016 | Modifié le 10 juin 2016

L'impact de la crise des réfugiés et des migrants en Europe, et les moyens d'en alléger les conséquences sur les enfants, seront au centre de la visite en Grèce de Marie-Pierre Poirier, directrice régionale de l'UNICEF pour l'Europe Centrale et de l'Est, et de Mme Nana Mouskouri, chanteuse, humanitaire et ambassadrice de l'UNICEF, cette semaine.

GENÈVE, ATHÈNES, le 25 mai 2016 — Cette mission de 4 jours, menée par Mme Poirier, Coordinatrice Spéciale pour la crise des réfugiés et des migrants en Europe et l'ambassadrice Mme Mouskouri, incluera des visites focalisées sur le travail fait pour aider les enfants réfugiés et migrants ainsi que leur famille à Athènes et au port du Pirée.

Il y a environ 22 000 enfants, sur 55 000 réfugiés et migrants bloqués en Grèce, répartis dans 35 camps et sites sur le continent et les îles.

"La détermination extraordinaire dont font preuve les Grecs, le gouvernement, et la société civile en aidant les milliers de réfugiés et migrants doit être saluée", dit Mme Poirier en vue de sa visite.

"Mais il ne peuvent pas y arriver tout seuls. C'est ce pourquoi l'UNICEF intensifie sa réponse, en tandem avec le gouvernement, ses partenaires humanitaires locaux, et d'autres agences de l'ONU afin d'apporter plus de soutien aux enfants, et combler leurs besoins immédiats en terme de protection, santé et éducation."

Note de l'éditeur: la réponse UNICEF jusqu'à maintenant

Protection de l'enfant

Avec ses partenaires nationaux, l'UNICEF apporte un soutien direct aux enfants réfugiés et migrants et à leurs familles dans une douzaine de sites au nord de la Grèce et dans l'Attique. Ce support comprend des équipes mobiles pour la protection de l'enfant, qui identifient, évaluent, et apportent soins et information aux enfants vulnérables ainsi que des centres d'accueil où femmes et enfants réfugiés et migrants reçoivent information, soins et soutien. L'UNICEF travaille en partenariat avec le Ministère du Travail, des Services Sociaux et de la Solidarité Sociale ainsi que l'Institut National pour la Solidarité Sociale (EKKA), pour améliorer les systèmes de soins et d'enregistrement, notamment pour les enfants non-accompagnés, et le suivi de leur besoins et du respect de leurs droits. D'autres partenariats sont en cours de finalisation afin de fournir une aide juridique et pour le traitement des dossiers, et une attention spéciale dédiée aux enfants non-accompagnés et autres groupes vulnérables ainsi que plus généralement, au respect des droits de l'enfant.

Education

Pendant l'été, l'UNICEF va assister le Ministère de l'Education dans l'implantation de services éducatifs (tels que des cours de langue et autres activités) pour les enfants dans les camps. A moyen terme, l'UNICEF s'efforcera d'intégrer les enfants réfugiés dans le système scolaire national à traver un enseignement basé sur le jeu, les compétences du quotidien, ainsi qu'un suivi psychosocial.

Santé et Nutrition

L'UNICEF travaille avec le Ministère de la Santé au déploiement de campagnes de vaccination ainsi qu'à l'implantation de lignes directrices pour encourager l'allaitement et une meilleure compréhension des standards nutritionnels pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes.

A suivre sur Twitter