Yémen : les enfants sont les premières victimes de la violence

Publié le 10 août 2016

Déclaration de Julien Harneis, représentant de l’UNICEF au Yémen concernant la mort de plusieurs enfants après la recrudescence de la violence

 

Sana'a/Paris, le 9 août 2016 –  « Quatre enfants ont été tués et 3 autres ont été blessés le 7 août dernier dans le district de Nihm, à l’est de Sana’a, la capitale du Yémen »

L’UNICEF condamne fermement ces actes et demande à toutes les parties de faire preuve d’une prudence maximale pour éviter les infrastructures civiles. 

« Les enfants payent le prix fort du conflit au Yémen.

Depuis l’escalade du conflit en Mars 2015, le Fonds des Nations unies pour l'enfance a pu vérifier que 1 121 enfants ont été tués et 1 650 enfants ont été blessés. Les chiffres réels sont susceptibles d’être beaucoup plus élevés.

L’UNICEF appelle toutes les parties impliquées dans le conflit au Yémen à adhérer au droit international humanitaire et de protéger les enfants du danger. »

A suivre sur Twitter