Ebola en RDC : les enfants devenus orphelins soutenus par l’UNICEF

Publié le 25 septembre 2018 | Modifié le 05 octobre 2018

L’épidémie d’Ebola survenue dans l’est de la République démocratique du Congo a provoqué la mort de plusieurs personnes. Plus de 150 enfants n’ont plus de proches pour prendre soin d’eux et c’est là que l’UNICEF intervient.

Pour les équipes de l’UNICEF en République démocratique du Congo (RDC), le combat contre le virus Ebola se situe à plusieurs niveaux. Il faut bien entendu protéger les enfants contre la maladie et fournir une assistance médicale à ceux qui l’ont contractée. Mais il est également nécessaire d’apporter un accompagnement durable et efficace aux enfants qui ont perdu leur famille à cause du virus.

Redonner un avenir à ces enfants

À ce jour, 155 enfants ont été identifiés comme orphelins ou non-accompagnés à cause d’Ebola par l’UNICEF et ses partenaires. Parfois, les parents ont été placés dans un centre de quarantaine et ne sont plus en mesure de s’occuper de leurs enfants, qui sont alors livrés à eux-mêmes. Ils courent le risquent d’être stigmatisés ou abandonnés et cela accroît la vulnérabilité de ces enfants.

Sur le terrain, le travail de l’UNICEF consiste à « garantir le bien-être physique, émotionnel et psychologique des enfants », rappelle le docteur Gianfranco Rotigliano, représentant de l’UNICEF en RDC. Concrètement, nous leur fournissons une aide alimentaire et psychosociale, mais aussi du matériel scolaire. Nous avons formé 219 agents psychosociaux pour identifier les besoins de ces enfants et les aider.

Nous avons également sensibilisé 3163 membres du corps enseignant pour encourager la réinsertion des enfants concernés. « Le retour à l’école est essentiel pour les enfants orphelins ou non accompagnés, insiste le docteur Rotigliano. Cela leur apporte de la stabilité, un sentiment d’appartenance à la communauté et de l’espoir en l’avenir. »

Soutenir nos actions