Syrie : un million d'enfants en danger de mort

Publié le 07 septembre 2018 | Modifié le 13 septembre 2018

La montée des violences dans la région d’Idlib en Syrie place les enfants dans la ligne de mire des combats à venir. Plus d’un million d’entre eux encourent un risque imminent.

En Syrie, une nouvelle offensive armée se prépare : dans la région d’Idlib, les forces en conflit s’apprêtent à livrer de violents combats. Mais c’est aussi là que vivent plus d’un million d’enfants dont les vies sont mises en danger de mort par l’imminence des affrontements. Beaucoup d’entre eux s’étaient pourtant réfugiés là avec leur famille pour fuir la guerre.

« À Idlib vivent des milliers d’enfants qui ont dû fuir l’endroit où ils habitaient à de multiples reprises, explique la directrice exécutive de l’UNICEF Henrietta Fore. Ils sont maintenant obligés de s’abriter dans des campements surpeuplés, où la nourriture, l’eau et les médicaments sont en quantité dramatiquement faible. » Alors qu’une nouvelle séquence du conflit syrien débute, ils se retrouvent pris au piège.

L'UNICEF en action pour les enfants

Pour leur venir en aide, l’UNICEF et ses partenaires se préparent à accompagner un déplacement massif de civils. Nous stockons de l’eau et des produits alimentaires et d’hygiène pour pouvoir les accueillir au mieux. Du matériel éducatif a également été mis de côté pour permettre aux enfants de continuer à s’instruire où qu’ils se trouvent.

Nous sommes aussi présents dans la Ghouta orientale, où vivent encore 125 000 personnes. Nous tentons de remettre en état de fonctionnement les services sanitaires et éducatifs et d’y rétablir un accès à l’eau potable et à l’hygiène.

Pour aider les enfants syriens, faites un don à l'UNICEF.

Soutenir nos actions