13 septembre : Journée internationale des legs en faveur des associations

Publié le 08 septembre 2015 | Modifié le 29 septembre 2015

Erik Orsenna s’engage aux côtés de l’UNICEF France pour promouvoir les legs.
Un moyen efficace et avantageux de prolonger durablement sa contribution à un monde meilleur et de sauver des enfants.

Paris, septembre 2015 – A l’occasion de la 4e Journée internationale des legs en faveur des associations, le 13 septembre prochain, l’UNICEF France lance, avec le concours de l’écrivain Erik Orsenna, une campagne nationale pour sensibiliser le grand public à cette forme de générosité encore méconnue.

La campagne sera articulée autour de spots TV et radio et d’une large présence média presse et digitale. En jouant sur le caractère universel de sa vocation d’écrivain, Erik Orsenna incarne dans cette campagne le rêve de millions d’enfants, celui d’apprendre à lire.

En effet, léguer une partie de son héritage à l’UNICEF France permet à l’organisation de renforcer efficacement et de façon pérenne son action pour tous les enfants dans le monde. Par ailleurs, c’est une démarche fiscalement avantageuse puisque totalement exonérée de droits de succession. A titre d’exemple, avec un legs de 50 000 euros, l’UNICEF a les moyens de fournir 2 000 kits contenant les médicaments essentiels et l'équipement de premier secours dans les situations d'urgence.

« En choisissant de léguer une partie de notre patrimoine aux enfants, à travers les programmes de l’UNICEF, nous leur donnons bien plus que de l’argent. Nous leur offrons la possibilité d’aller à l’école, d’être vaccinés, de se soigner, bref de grandir dans les conditions que tous les enfants méritent. Grâce aux legs, suite au séisme en Haïti, plus de 750 000 enfants ont pu retourner à l’école. Nous avons le pouvoir d’aller plus loin, » explique Erik Orsenna, fervent défenseur de la cause des enfants auprès de l’UNICEF France depuis de nombreuses années.

Quelle que soit la valeur de son patrimoine, et même en présence d’héritiers, chacun peut choisir de devenir bienfaiteur. C’est une démarche proactive, simple, sécurisée et universelle. Elle nécessite simplement la rédaction d’un testament, déposé chez son notaire, qui ne prend effet qu’à son décès, et que l’on peut annuler ou modifier à tout moment. Dans certains cas, il est possible d’avantager fiscalement ses héritiers éloignés.

L’UNICEF France accompagne les futurs bienfaiteurs tout au long de leur projet, en mettant à leur disposition des accès privilégiés d’information, tels que le site internet : www.unicef.fr/legs, un numéro de téléphone le 0 810 61 06 10 (prix d’un appel local), et des coupons presse permettant de demander une brochure d’information ou bien un rendez-vous personnalisé avec une conseillère de l’association.

La journée internationale du legs en faveur des associations est une formidable opportunité pour tout un chacun de réfléchir à cette démarche vertueuse. « Léguer, c’est transmettre, faire vœu de continuité car la vie continuera sans nous. Il est important d’aider les générations qui nous survivront. Et il est essentiel d’aider aussi, lorsqu’on le peut, ceux qui en ont le plus besoin ! En léguant à une cause qui me tient particulièrement à cœur, je ne veux pas transmettre une rente, mais la vie !, » affirme Erik Orsenna.

Aujourd’hui les legs représentent l’une des principales ressources de l’UNICEF France, avec un montant de 10 millions d’euros collectés en 2014.

Pour télécharger le spot TV sous embargo jusqu’au 10 septembre 2015 : cliquer ici

Pour télécharger le spot radio sous embargo jusqu’au 10 septembre 2015 : cliquer ici

Pour télécharger le visuel de la campagne : cliquer ici

Pour soutenir la Journée internationale des legs en faveur des associations, des bannières sont à votre disposition :

bannière 300x250

bannière 300x600

bannière 728x90

 

Média

Léguer son patrimoine pour les enfants

Qu’il soit modeste ou important, votre patrimoine a le pouvoir de donner une nouvelle vie aux enfants. En plus, vous bénéficiez d’avantages fiscaux.

Erik Orsenna s'engage à nos côtés justement pour offrir un avenir meilleur aux enfants.
Car en léguant une partie de votre patrimoine aux enfants, vous pouvez concrétiser ce rêve pour des millions d’enfants à travers le monde.

Sur Twitter...