ING et UNICEF : plus de 400 000 dollars investis dans la FinTech pour améliorer la vie des adolescents philippins

Publié le 18 février 2020

L’institution financière néerlandaise ING Bank investit plus de 400 000 dollars, en partenariat avec le Bureau pour l’innovation d’UNICEF, dans les start-ups qui développent des technologies numériques innovantes pour optimiser les services financiers (fintechs) afin de favoriser l’inclusion des jeunes et des familles les plus défavorisés des Philippines.

Avec cette initiative pilote, ING et UNICEF approfondissent un partenariat existant depuis près de 15 ans

ING, en partenariat avec le Bureau pour l’innovation d’UNICEF, s’est lancé dans la recherche de fintechs pour l’impact social du 13 janvier au 23 février 2020. Jusqu’à six start-ups seront choisies et récompensées d’un financement pouvant aller jusqu’à 100 000 dollars, sous l’égide de l’initiative « Fintech for Impact », pilotée depuis les Philippines. Au-delà du financement, les start-ups sélectionnées bénéficieront d’un mentorat d’un an avec des experts techniques et business, afin de leur permettre de développer et de gérer l’impact social de leurs  investissements.

Le programme « Power for Youth », lancé en 2015, a eu un impact sur plus de 1,5 millions d’enfants et de jeunes en leur donnant les capacités et outils nécessaires pour devenir socialement et financièrement indépendants. Inspiré par et engagé dans cette cause, l’initiative « Fintech for Impact » est un moyen innovant d’approfondir ce partenariat, et de soutenir l’autonomisation de la jeunesse en les outillant pour la construction d’un futur meilleur.

Des inégalités très marquées malgré une croissance fulgurante

Bien que les Philippines aient connu une croissance économique rapide ces dernières années, les bénéfices de cette dernière n’ont pas été distribués de manière égale, creusant les inégalités. Plus d’un tiers des 13 millions d’enfants du pays vivent en dessous du seuil de pauvreté, et environ 2,85 millions de jeunes filles et garçons entre 5 et 15 ans ne sont pas scolarisés. Malgré une population relativement technophile, beaucoup font aujourd’hui face à des inégalités qui affectent leur éducation, leur santé et leurs opportunités futures. 

L’initiative pilote « Fintech for Impact » a pour but d’identifier et de financer les start-ups fintech dont l’action vise à apporter une réponse aux challenges bancaires et financiers des jeunes philippins. ING et UNICEF s’intéressent particulièrement aux fintech innovantes, dont l’activité est mesurable et applicable à l’international. Certaines des solutions proposées peuvent notamment permettre de faciliter l’accès à des services financiers pour les jeunes entrepreneurs ou encore de contribuer à l’éducation financière par l’utilisation de jeux ou de réalité virtuelle. 

Une opportunité pour ING et UNICEF d’améliorer leur impact sur les jeunes et les communautés locales

Se tourner vers les fintechs permet de faire en sorte que la croissance économique philippine bénéficie à toute la population, y compris aux secteurs les plus marginalisés du pays. « ING et UNICEF sont optimistes quant au potentiel qu’ont ces start-ups à offrir. Le panorama des technologies en mutation permanente est une opportunité pour engager la jeunesse dans la croissance économique via des solutions financières innovantes et inclusives. », déclare Hans B. Sicat, Directeur d’ING Philippines.

« UNICEF se réjouit de s’associer avec ING pour lancer un programme test de fintech aux Philippines. Avec la croissance des technologies digitales, j’espère que ces start-ups pourront aider plus de familles et de jeunes personnes, et combler l’écart d’accès aux services financiers pour réduire la pauvreté. », ajoute Oyunsaikhan Dendevnorov, Représentante d’UNICEF Philippines.