Journée internationale des droits de l’enfant : la CIDE fête ses 28 ans

Les enfants ont décidé de prendre le pouvoir à l’occasion du 28e anniversaire de l’adoption de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. Une étude s'est penchée sur leurs revendications et leurs attentes et cette année, ils espèrent être entendus.

La Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CIDE), adoptée à l’unanimité par l’Organisation des nations unies (ONU) le 20 novembre 1989, garantit aux enfants du monde entier des droits. Si ce texte est le traité ratifié par le plus grand nombre de pays (seuls les États-Unis et la Somalie manquent à l’appel), son application laisse encore à désirer dans de nombreuses régions du monde. Aujourd’hui encore, 265 millions n’ont pas accès à l’école et 250 millions subissent directement les conséquences de conflits et de guerres.

Cette situation injuste est inacceptable pour les enfants qui devraient tous pouvoir bénéficier des conditions optimales pour leur développement et leur épanouissement. Le 20 novembre 2017 marque le 28e anniversaire de l’adoption de la CIDE et sur toute la planète, des enfants comptent prendre le pouvoir pour changer les choses.

Un sondage de l’UNICEF France montre que pour les 9-18 ans, la première des choses à accomplir est de permettre à chaque enfant du monde de bénéficier d’une éducation. Pour que les enfants soient entendus, vous pouvez vous aussi relayer leur parole en nous rejoignant sur les réseaux sociaux.

Et si tu es un enfant, informe-toi sur tes droits en consultant le site myUNICEF !