Syrie : l'effroyable sort des enfants victimes de la guerre

Publié le 09 avril 2015 | Modifié le 17 novembre 2017

Batoul, 10 ans : brisée par la guerre en Syrie, elle se reconstruit

Batoul a appris à écrire de la main gauche après avoir perdu l’usage de sa main droite.

Un tir de mortier à Alep en Syrie a emporté la main droite de Batoul ainsi qu’une partie de sa famille.

D’une colonie de vacances aux bancs de l’école : l’histoire de Merveille

Merveille avait interdiction par son père d’aller à l’école, afin de s’occuper du ménage et de son frère. Grâce à l’UNICEF, son père accepte qu’elle reprenne le chemin de l’école à Masimanimba, en République démocratique du Congo.

À Masimanimba en République démocratique du Congo, les partenaires de l’UNICEF organisent des activités durant les...

Boutique solidaire UNICEF France
149

Un nombre stupéfiant d’enfants, parfois âgés de 12 mois seulement, sont victimes de violences, souvent de la part des personnes chargées de s’occuper d’eux, alerte l’UNICEF.

147

Des parents qui ne se doutent de rien entrent dans un magasin de meubles, mais ils ne se doutent absolument pas que les produits qu'on va leur présenter ont un caractère très particulier.

148

C'est au domicile, à l'école ou auprès de leurs proches que les enfants sont le plus souvent victimes de violences. Pour de nombreux enfants, la violence a un visage familier.

Au Salvador, cette jeune fille de 17 ans a vu son ex-petit ami utiliser des photos contre son gré