Libye : Des dizaines de milliers d'enfants en danger

Publié le 17 janvier 2020

Libye : des dizaines de milliers d'enfants en danger dans la violence et le chaos d'un conflit incessant

Déclaration de la directrice générale d'UNICEF, Henrietta Fore

New York, le 17 janvier 2020 – « Les enfants en Libye, y compris les enfants réfugiés et migrants, continuent de souffrir gravement de la violence et du chaos déclenchés par la guerre civile qui sévit depuis longtemps dans le pays.  

Depuis avril dernier, lorsque les hostilités ont éclaté à Tripoli et dans l'ouest de la Libye, les conditions de vie de milliers d'enfants et de civils se sont encore détériorées. Des attaques aveugles dans des zones peuplées ont causé des centaines de morts et UNICEF a reçu des rapports sur des enfants mutilés ou tués. Des enfants sont également recrutés pour les combats. Entre-temps, plus de 150 000 personnes, dont 90 000 enfants, ont été forcées de fuir leurs foyers et sont à présent déplacées à l'intérieur du pays.

Les infrastructures dont dépendent les enfants pour leur bien-être et leur survie ont également été attaquées. Près de 30 établissements de santé ont été endommagés par les combats, ce qui a forcé 13 d'entre eux à fermer. Les attaques contre les écoles et la menace de violence ont entraîné des fermetures et ont laissé près de 200 000 enfants non scolarisés. Les systèmes d'approvisionnement en eau ont été attaqués et le système de gestion des déchets s'est pratiquement effondré, augmentant considérablement le risque de maladies d'origine hydrique, notamment le choléra. 

Les 60 000 enfants réfugiés et migrants qui se trouvent actuellement dans les zones urbaines sont également terriblement vulnérables, en particulier les 15 000 qui ne sont pas accompagnés et ceux qui sont détenus dans des centres de détention. Ces enfants ont déjà un accès limité à la protection et aux services essentiels, et l'intensification du conflit n'a fait qu'amplifier les risques auxquels ils sont confrontés.

Le reste du monde devrait trouver cette situation inacceptable

UNICEF et ses partenaires sont sur le terrain pour aider les enfants et les familles touchées à accéder aux soins de santé et à la nutrition, à la protection, à l'éducation, à l'eau et à l'assainissement. Nous apportons également une aide aux enfants réfugiés et migrants, y compris ceux qui sont détenus dans des centres de détention. Malheureusement, les attaques contre la population civile, les infrastructures, et contre le personnel humanitaire et sanitaire, contribuent à saper les efforts humanitaires.

Aujourd'hui, les enfants en Libye sont dans une situation désastreuse et intenable que le reste du monde devrait trouver inacceptable. Nous demandons d'urgence à toutes les parties au conflit et à ceux qui ont une influence sur elles de protéger les enfants, de mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants, de cesser les attaques contre les infrastructures civiles et de permettre un accès humanitaire sûr et sans entraves aux enfants et aux personnes dans le besoin. Nous demandons également aux autorités libyennes de mettre fin à la détention des enfants migrants et réfugiés et de rechercher activement des solutions alternatives sûres et dignes à la détention.

Avant le sommet de paix prévu à Berlin, en Allemagne, ce dimanche, nous demandons aux parties au conflit et à ceux qui ont une influence sur elles de parvenir d'urgence à un accord de paix global et durable pour le bien de chaque enfant en Libye. »

Soutenir nos actions