Michèle Barzach, nouvelle présidente de l’UNICEF France

Publié le 05 juin 2012 | Modifié le 23 décembre 2015

Après 13 années à la présidence de l'UNICEF France, Jacques Hintzy passe le relais avec confiance à Michèle Barzach. Cette femme engagée, médecin et ancienne Ministre de la Santé et de la Famille, s’est toujours battue pour le statut des femmes et contre les discriminations. Dans le droit fil de ses combats, elle s’engage aujourd’hui pour défendre la cause des enfants.

 

 

Parcours d’une femme engagée

 

-Née en 1943 à Casablanca, Maroc
-Docteur en médecine, gynécologue et psychanalyste
-Ancienne Ministre de la Santé et de la Famille (1986-1988)
-Conseillère internationale en stratégie de santé
-Activité dans les domaines de la santé, la recherche, les nouvelles technologies, la protection sociale, le développement et la coopération internationale en santé, le développement durable, les risques santé et environnement
-A tenu des fonctions bénévoles dans des organisations internationales, fondations et associations, notamment à l’Organisation mondiale de la Santé, à la Banque Mondiale (au département Santé, Nutrition et Population), à Project Hope (Health Opportunities for People Everywhere) et IAVI International Vaccin Initiative…
-A mené des missions d’évaluation et d’intervention dans les domaines de la santé, du sida, des conditions sanitaires ou encore des droits des femmes dans de nombreux pays : Afghanistan, Afrique du Sud, Bénin, Birmanie, Cambodge, Cameroun, Chine, Congo, Côte d’Ivoire, Érythrée, Europe de l’Est, Guatemala, Iran, Madagascar, Mali, Maroc, Nicaragua, Ouganda, Salvador, Sénégal, Tanzanie, Togo et Tunisie.

 

« Je m’attacherai à donner les mêmes chances à chaque enfant »

 

« C’est une très grande fierté pour moi d’avoir été élue à la présidence de l’UNICEF France et de faire plus que jamais partie de la grande famille UNICEF, explique Michèle Barzach. Je m’attacherai à poursuivre le travail de toutes les personnes engagées au service de l’UNICEF en France et qui ont contribué à faire de notre organisation un défenseur essentiel de la cause des enfants.

Je mettrai pleinement au service de l’UNICEF mes compétences de médecin, d’ancienne ministre et de femme portant depuis toujours des combats, à l’échelle française et internationale, pour défendre le statut de la femme et lutter contre les discriminations. Mes nouvelles fonctions à l’UNICEF France sont dans le droit fil de mes engagements de femme politique et de mes responsabilités dans diverses organisations internationales, comme la Banque mondiale ou le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Je servirai avec conviction et enthousiasme la stratégie de l’UNICEF fondée sur la notion d’équité, pour permettre l’accès des plus vulnérables aux droits fondamentaux que sont la santé, la nutrition, l’éducation et la protection. La réduction de la mortalité des enfants, le plus souvent de causes évitables, doit rester au cœur des priorités de l’UNICEF France, sans oublier leurs mères, car je suis convaincue que se battre pour les femmes c’est se battre pour le développement. »

 

Le mot de Jacques Hintzy

 

« Je quitte la présidence du conseil d’administration de l’UNICEF France avec la satisfaction des progrès accomplis pour les enfants, et confiant dans l’avenir. Je remercie du fond du cœur nos bénévoles, donateurs, partenaires, personnalités et, plus généralement, tous ceux qui sont engagés à nos côtés, parfois depuis des années. Je sais que Michèle Barzach aura à cœur de consolider ces acquis et de poursuivre l’engagement de l’UNICEF France. »

 

Soutenir nos actions