Ouragan Dorian aux Bahamas : encore un cyclone dévastateur qui met les enfants en danger !

Publié le 05 septembre 2019

Du 1er au 4 septembre 2019, le terrible ouragan Dorian a traversé et dévasté l’archipel des Bahamas dans les Caraïbes, causant de nombreux dégâts matériels et la mort de dizaines de personnes. Jamais de leur histoire, les Bahamas avaient connu un cyclone aussi puissant. L’ONU annonce déjà que 70 000 personnes ont besoin d’une aide humanitaire immédiate, et le bilan humain risque d’augmenter très prochainement.
Les enfants ont besoin de votre soutien dès maintenant !

Une équipe d’UNICEF arrive sur place aux Bahamas pour évaluer les premiers besoins des enfants affectés par cette catastrophe climatique. Selon nos premières estimations, 17 000 enfants sont menacés par les conséquences du cyclone dans les principales îles dévastées, Abacos et Grand Bahama dont la plupart des terres ont été englouties par les eaux.

UNICEF a prédisposé du matériel d’urgence, comme de l’eau potable et des kits d’hygiène, et se tient prêt pour porter assistance aux enfants et leurs familles, avec le soutien de ses partenaires.

En attendant une évaluation précise de la situation, vous pouvez d’ores et déjà apporter votre aide aux enfants des Bahamas tant les besoins humanitaires s’annoncent importants.

N’attendez pas pour venir en aide aux enfants et leurs familles.
Faites un don !

Cyclone le plus puissant de l’histoire des Bahamas, l’ouragan Dorian est aussi le cyclone le plus puissant de l’Atlantique depuis 1980. Cette catastrophe naturelle est la conséquence directe du changement climatique à l’échelle mondiale, avec toujours plus de cyclones chaque année et toujours plus dévastateurs. 
Rappelons que les enfants sont les premières victimes de ces catastrophes naturelles, et sont les plus exposés et fragilisés par les conséquences du dérèglement climatique.

>>> Suivez l’évolution de la situation aux Bahamas sur notre compte Twitter @UNICEF_France

Aux Bahamas, suite au passage de l'ouragan Dorian, les principales îles dévastées sont Abacos et Grand Bahama dont la plupart des terres ont été englouties par les eaux.

 

Soutenir nos actions