Un appel d'offres conjoint pour le vaccin contre la COVID-19

Publié le 12 novembre 2020

UNICEF et l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) ont annoncé aujourd'hui le lancement d'un appel d'offres invitant tous les développeurs de vaccins contre la COVID-19 à soumettre une proposition de distribution pour 2021.

New York/Washington DC, le 12 novembre 2020 - L'appel d'offres, qui durera 6 semaines, vise à fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 pour le compte de la Facilité COVAX, administrée par Gavi, l'Alliance pour les vaccins. L'objectif de l'appel d'offres est de garantir un accès équitable et accéléré à des vaccins de qualité garantie pour les 186 pays participants à ce jour.

Tous les fabricants qui s'attendent à disposer d'un stock d'ici la fin 2021 au plus tard sont invités à répondre à l'appel d'offres, y compris ceux qui ont déjà signé des engagements d'achats anticipés avec Gavi, ainsi que ceux qui ont des accords préexistants avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) sur le développement de vaccins.

Pour relever le défi sans précédent que représente la lutte contre la pandémie, il faut concevoir un processus d'achat novateur pour garantir la qualité des vaccins contre la COVID-19. Cela implique de regrouper la demande des 186 participants dans le cadre du mécanisme COVAX, pour lequel les fabricants de vaccins contre la COVID-19 peuvent soumettre des offres, UNICEF et l'OPS joignant leurs forces, par le biais d'un appel d'offres commun. Cela permettra d'optimiser l'approvisionnement auprès d'un large éventail de fabricants potentiels, utilisant différentes plateformes technologiques, améliorant ainsi la probabilité d'accéder à des produits sous licence dans les plus brefs délais tout en garantissant le prix le plus bas sur le marché mondial.

Optimiser la distribution du vaccin

Sur les 186 pays participants, 92 pays à faible revenu recevront un soutien financier par le biais de la garantie de marché (Advance Market Commitment, AMC) de la Facilité COVAX. Ces pays comprennent ceux définis par la Banque mondiale comme des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire inférieur, ainsi que les pays éligibles à l'aide internationale au développement.

Parmi les pays qui font partie de la garantie de marché, UNICEF prendra en charge l'achat du vaccin pour 82 participants, en dehors des Amériques, tandis que l'OPS, par le biais de son fonds renouvelable, achètera le vaccin pour 10 de ses États membres dans les Amériques.

Les pays autofinancés participant au dispositif COVAX auront la possibilité d'acheter les vaccins aux-mêmes - ou par l'intermédiaire d'UNICEF et de l'OPS, sur la base de conditions clés, négociées par le biais du processus COVAX. L'OPS achètera au nom de tous les États membres intéressés des Amériques ; à ce jour, 28 pays autofinancés ont signé des accords avec le dispositif COVAX.

UNICEF et l'OPS établiront des accords à long terme pour faciliter l'achat et la livraison, mais identifieront également d'autres candidats aux vaccins à cibler pour des engagements d'achat anticipés par la Facilité COVAX. Le cadre de l'OMS pour un accès juste et équitable aux vaccins COVID-19 fournira des orientations sur la répartition de l'approvisionnement. Les fabricants devront livrer les vaccins conformément aux conditions générales d'UNICEF et de l'OPS pour les pays à faible revenu.

En coordination avec les principales autorités réglementaires, l'OMS approuvera l'innocuité, l'efficacité et la qualité de tous les vaccins avant leur livraison. UNICEF et l'OPS ont l'intention de signer des accords d'approvisionnement avec les fabricants qui réussissent à soutenir l'accès rapide aux vaccins contre la COVID-19.