Une attaque à Taiz, au Yémen, provoque la mort de 7 enfants

Publié le 27 mai 2019

Déclaration de Henrietta Fore, Directrice générale d’UNICEF

Sanaa, le 26 mai 2019 – 7 enfants âgés de 4 à 14 ans ont été tués vendredi dans une attaque dans le district de Mawiyah, dans la ville de Taiz au sud du Yémen. Cette attaque porte à 27 le nombre total d’enfants tués et blessés dans une récente escalade de violence près de Sanaa et à Taiz au cours de ces 10 derniers jours. Ce sont les chiffres qui ont pu être confirmés par les Nations Unies; les chiffres réels sont probablement plus élevés. Les enfants ne sont en sécurité nulle part au Yémen. Le conflit les hante dans leurs foyers, leurs écoles et leurs terrains de jeux.

Protéger les enfants en toutes circonstances

Une fois encore, nous exhortons toutes les parties en guerre au Yémen et ceux qui ont de l’influence sur elles, à protéger les enfants en toutes circonstances et à les garder hors de danger. Les attaques contre les infrastructures civiles doivent cesser et les appels à la paix au Yémen doivent être entendus.