Présidentielle 2017 : l'UNICEF France s'associe à Mouv' pour donner la parole aux jeunes

Publié le 31 mars 2017 | Modifié le 07 avril 2017

L’UNICEF France s’associe à Mouv’ pour porter la voix de la jeunesse dans le débat présidentiel avec U-Report, son outil numérique de mobilisation.

Les six lauréats désignés lors du concours Debattle, le 25 mars dernier, au studio 104 de la Maison de la radio, vont débattre avec les candidats à la présidentielle en direct dans Mouv’ 13 Actu, l’émission d’actualité de la chaîne. Les sondages réalisés auprès des U-Reporters viendront enrichir les débats.

L’engagement de Mouv’, en tant que radio jeune du service public, est de donner la parole et de favoriser l’expression de la jeunesse. A travers DeBattle, elle a proposé aux jeunes âgés de 16 à 30 ans de participer au débat présidentiel en venant défendre leurs opinions en public, à la Maison de la radio, le samedi 25 mars. Les six lauréats de cette soirée rejoindront l’équipe de journalistes et chroniqueurs de Mouv’ 13 Actu, pour débattre en direct à l’antenne avec les candidats à la présidentielle.

Les prochains rendez-vous confirmés de Mouv’ 13 Actu, du lundi au vendredi de 13h à 14h – à retrouver en direct sur Mouv’ et en vidéo sur la page Facebook de la chaîne :

  • Lundi 3 avril : Philippe Poutou
  • Jeudi 13 avril : Jean Lassalle
  • Vendredi 14 avril : Nathalie Arthaud

U-Report France

Cette série d’émissions spéciales dédiées à la présidentielle est l’occasion pour l’UNICEF France de s’associer à Mouv’ autour de U-Report : un nouvel outil numérique d’expression et de mobilisation des jeunes. Développé par l'UNICEF, à travers des sondages envoyés sur leurs smartphones, via Facebook Messenger ou Twitter, U-Report est gratuit et anonyme. Il a pour but d'engager les jeunes de France à débattre et à se faire entendre sur les sujets nationaux et internationaux qui les concernent au quotidien. Les lauréats à Debattle s’appuieront sur les tendances ayant émergé des sondages U-Report pour étayer leurs propos et interpeller les candidats à la présidentielle.

 

Les réseaux sociaux en parlent