Le changement climatique et les enfants

Publié le 04 septembre 2015 | Modifié le 08 novembre 2017

Le changement climatique et les enfants

Le dérèglement climatique a des effets dévastateurs sur l’environnement et les habitants de la planète. Les enfants en paient le prix fort : 66,5 millions d’entre eux sont affectés chaque année par les fléaux météorologiques, et ce chiffre pourrait atteindre 175 millions durant la prochaine décennie. Il y a urgence à agir pour leur avenir et celui de la Terre.

Tous responsables, tous concernés, tous impliqués

Le dérèglement climatique est la conséquence du rejet excessif des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Les activités humaines polluantes en sont les uniques responsables : elles ont un impact néfaste aussi bien sur la faune que la flore… et sur l’humanité tout entière.
Cette déstabilisation de l’écosystème planétaire provoque une multitude de catastrophes naturelles à travers le monde (typhons, inondations, sécheresses…) dont les enfants subissent les conséquences directes en matière d’intégrité physique et de santé.
Le changement climatique pourrait provoquer 250 000 décès supplémentaires chaque année chez les enfants, d’ici 2100.

Le dérèglement du climat complexifie les situations humanitaires et exacerbe les conflits existants ou en crée de nouveaux. Aider les enfants et leurs familles à lutter contre les chocs et les stress liés au changement climatique figure parmi les priorités de l’UNICEF.

Notre objectif est d’accroitre la prise de conscience mondiale et de stimuler le dialogue sur le besoin d'un nouvel accord climatique qui inclut l’intérêt des enfants et des générations futures. Les solutions existent pour lutter contre la dégradation de l'environnement, et les jeunes ont une place essentielle au cœur de cette prise de conscience et de parole.

Les dangers du changement climatique sur les enfants

Le changement climatique a un impact dévastateur sur les enfants :

  • 99% des décès déjà attribués aux changements climatiques surviennent dans les pays en développement, et les enfants représentent 80% de ces décès.
  • Les femmes et les enfants sont 14 fois plus exposés au risque de mourir d’une catastrophe naturelle que les hommes.
  • Les maladies diarrhéiques, le paludisme et la malnutrition, les trois premières causes de mortalité infantile, sont autant de phénomènes aggravés par le changement climatique.
  • Le nombre d’enfants souffrant de la faim est croissant avec une baisse de la disponibilité alimentaire. 30 millions d'enfants seront malnutris d’ici 2050, sachant que la malnutrition chronique cause des retards de croissance irréversibles chez les enfants.
  • Les enfants sont victimes des impacts secondaires du changement climatique, en premier lieu desquels l’affaiblissement des systèmes de protection sociale.
  • Le nombre d’enfants impactés par les catastrophes dues au dérèglement climatique augmente de façon exponentielle. Environ 66,5 millions d’enfants sont affectés chaque année, et ils seront environ 175 millions durant la prochaine décennie.
  • Même dans les pays développés, les enfants sont les plus en danger…

Les enfants forment la population la plus affectée par le changement climatique et sont de plus les plus exposés et fragilisés par ses conséquences. 
Rappelons que les moins de 15 ans représentent 30% de la population mondiale et presque la moitié des pays les plus pauvres, soit 350 millions de personnes dans les pays en développement.

La voix des jeunes pour faire changer la situation

L’enjeu de la préservation de l’environnement est le futur des enfants, leurs voix doivent être entendues dans les discussions, les décisions et les solutions :

  • Les décisions clés devant être prises dans les prochaines années en termes de réduction des émissions et de renforcement de la résilience face au climat, auront des implications majeures pour la génération actuelle d'enfants et leurs descendants.
  • Les enfants et les jeunes adultes doivent être pleinement impliqués dans le dialogue sur les politiques nationales et globales et pris en compte dans les décisions. Ce sont eux qui prendront les décisions de demain et qui les mettront en place.
  • Les efforts et les investissements pour l’éducation sur le changement climatique aideront à responsabiliser les enfants comme partie prenante et acteurs du changement.

Les recommandations de l’UNICEF face au dérèglement climatique

Le réchauffement climatique va avoir un impact sur tous les secteurs d’intervention d’UNICEF, dans des contextes de développement autant que lors de situations d’urgence humanitaires : santé, eau, hygiène et assainissement, éducation.

C’est pourquoi l'UNICEF intensifie son engagement en faveur d’un environnement durable pour les enfants.
L’UNICEF plaide pour une évolution des politiques nationales sur le climat, appuyant la voix et l’action des enfants, développant des solutions énergétiques durables et novatrices pour les enfants.

Nos principales recommandations : 

  • La communauté internationale doit rapidement commencer à réduire les émissions de gaz à effet de serre : afin d’améliorer les conditions de vie des générations futures, et tout en préparant la transition des générations futures vers une faible consommation de carbone.
  • Les enfants doivent bénéficier des investissements en matière de changement climatique et d’énergie durable : responsabilité et transparence sont la clé, la communauté internationale doit être certaine que les enfants, dont le futur est le plus à risque, bénéficient des investissements.
  • Nous devons investir dans la lutte contre le changement climatique dès maintenant et ne pas faire payer le prix de l’inaction à nos enfants : même si tous les pays atteignent les engagements pris en termes de réduction de leurs émissions de gaz pour 2020, le monde ne sera pas en bonne voie pour limiter le réchauffement climatique de 2°C. Tous les pays doivent relever  leurs ambitions.

Le changement climatique fait partie des priorités stratégiques de l’UNICEF à l’échelle mondiale. 
Notre but est que l’initiative aboutisse à une meilleure compréhension au sein des gouvernements : leurs engagements sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et leur application sont essentiels pour la protection des droits des enfants dans le monde et aucun retard n’est acceptable.

Média

Les enfants et les jeunes au cœur de la prise de conscience mondiale

Des enfants des quatre coins du monde partagent leurs opinions, leurs avis, leurs ressentis sur diverses questions liées au changement climatique.
Ils partagent avec nous leurs craintes concernant leur futur, mais aussi leurs espoirs pour un monde meilleur, et disent ce qu'ils aimeraient demander aux décideurs politiques