Entreprises et fondations : l’État double votre don pour les filles

Publié le 18 juillet 2019

En collaboration avec le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, UNICEF lance le premier « matching fund » public-privé, destiné à financer un projet pour l’éducation des filles en Afrique de l'Ouest.

Donnez deux fois plus d’impact à votre soutien : « Pour un euro collecté par UNICEF auprès des citoyens, des fondations et des entreprises françaises pour la scolarisation des filles au Sahel entre juillet et décembre 2019, le gouvernement versera un euro supplémentaire », a annoncé le président de la République Emmanuel Macron le 5 juillet 2019 lors d’une conférence G7 à l’UNESCO.

Schéma d'abondement de l'Etat pour le matching fund d'UNICEF

Les raisons de s’engager

La force de ce mode de financement public-privé d'un genre tout à fait nouveau en France est d'associer acteurs institutionnels et mobilisation de la société civile.

Grâce aux dispositions fiscales avantageuses, l'impact des dons est multiplié par cinq : avec une réduction d'impôt de 60%, un don de 100 000 euros revient en fait à 40 000 euros. Grâce à l'abondement de l'État, ce sont 200 000 euros qui parviennent sur le terrain au bénéfice des filles.

En contribuant à ce fonds, vous aurez un impact concret et durable sur la vie de filles très vulnérables. En Mauritanie, une fille sur trois est mariée avant ses 18 ans. Favoriser leur accès à l'éducation, c'est leur garantir un avenir meilleur. Nous avons la conviction que la formation, la capacité de prise de décision et de participation active à la vie publique des jeunes filles peuvent rompre le cycle de la pauvreté. En outre, cela permet un meilleure justice sociale et un développement économique inclusif. Les jeunes filles peuvent devenir maîtresses de leurs choix et trajectoires de vie.

Je rejoins l'initiative

Les contours du programme

Le projet concerne les jeunes filles vivant dans les régions de Guidimakha et de Nouakchott.

Nos équipes sur le terrain veillent à accroître les compétences des filles :

  • Savoir-apprendre, savoir-faire et savoir-être : des kits scolaires contenant des cahiers, cartables et stylos leur sont remis et des tablettes digitales sont distribuées pour faciliter l'apprentissage. Des cours d'alphabétisation, des formations professionnelles, des ateliers de coaching et de leadership sont proposés. Nous créons des clubs scolaires ou ludiques (break dance, théâtre, etc.) pour qu'elles disposent des moyens de s'exprimer et de développer leur potentiel.
  • Le manque d'accès à l'eau potable peut constituer un frein pour les filles : nous fournissons donc un accès l'eau et construisons ou procédons à la réhabilitation des toilettes
  • Nous intervenons auprès des familles et des communautés en menant des campagnes de sensibilisation et de dialogue pour faire reculer la pratique du mariage précoce et des violences basées sur le genre.

Rejoignez cette intiative innovante :

Je rejoins l'initiative

Pour plus d'informations, vous pouvez joindre Laurianne Capelle, responsable des partenariats entreprises, au 01 44 39 77 93 ou par mail lcapelle@unicef.fr.

Soutenir nos actions