Covid-19 : en France, apporter l’indispensable aux enfants vulnérables

Publié le 15 mai 2020

Pour faire en sorte que chaque enfant dispose du nécessaire même pendant le confinement, UNICEF intervient en France et mène des projets, en coopération avec d’autres associations, pour assurer l’accès à l’hygiène et la protection de l’enfance.

Dans les bidonvilles et les campements de fortune de la région parisienne, les enfants et les familles ont très vite été touchés par les effets catastrophiques du confinement. Responsable du service plaidoyer et expertise d’UNICEF France, Marion Libertucci s’est rendue à une distribution de kits d’hygiène menée en partenariat avec Action Contre la Faim à Saint-Denis en région parisienne.

Assurer la protection de l’enfance

« Les équipes ont pu échanger avec les familles, leur montrer les gestes barrières et insister auprès des enfants et des parents sur le lavage des mains », explique-t-elle. Ces interventions de terrain aident à contenir la propagation du Covid-19, mais elles servent aussi à aiguiller des parents perdus : « De nombreuses familles étaient très démunies et ne savaient pas où aller ou vers qui se tourner puisque la plupart des services et des démarches administratives ont été suspendues pendant le confinement, décrit Marion Libertucci. Quand on est en situation de précarité, l’isolement et le dénuement sont amplifiés. » 

Le contact direct avec les familles et les enfants est l’occasion de mettre en avant les questions de protection de l’enfance : « Nous nous assurons que les distributions alimentaires ou de kits d’hygiène contiennent des produits ou du matériel adaptés aux enfants et parviennent aux enfants les plus démunis », souligne la responsable du service plaidoyer et expertise. UNICEF France développe en outre des outils à destination des associations qui n’avaient pas l’habitude d’œuvrer directement auprès d’enfants avant la crise sanitaire. « Elles ne savent pas forcément comment procéder quand un enfant est en danger, précise Marion Libertucci. Nous leur donnons les informations utiles afin de savoir comment réagir et de trouver le bon interlocuteur. »

Garantir l’accès à tous les services

La santé mentale de ces enfants fait également partie de nos préoccupations. Avec le soutien d’UNICEF France, les équipes d’Action contre les faim ou des autres associations partenaires peuvent aiguiller les familles qui en auraient besoin vers des structures adaptées.

La mobilisation d’UNICEF France et des partenaires depuis le début du confinement permet de constater certains progrès : alors que mi-mars les familles en bidonvilles ou squats se trouvaient dans des conditions extrêmement difficiles, sans accès à la nourriture ou à l’eau, en Ile-de-France de nombreuses distributions alimentaires ont été organisées, et la plupart des municipalités ont raccordé les lieux de vie au système d’eau potable. La distribution des kits d’hygiène et l’information sur les gestes barrières auprès de ces populations a également accordé, aux enfants et à leur famille, une véritable chance de se protéger contre le coronavirus. Cependant, cette crise a remis en lumière les conditions inacceptables dans lesquelles vivent aujourd’hui encore trop d’enfants, et rappelle à tous la nécessité, à long terme, de leur offrir des conditions de vie décentes. 

Soutenir nos actions