Cyclone Kenneth au Mozambique : de nombreux enfants en danger

Publié le 26 avril 2019

Un mois après avoir été touché par le cyclone Idai, le Mozambique est maintenant frappé par le cyclone Kenneth. Une castastrophe de taille pour ce pays qui fait partie des plus pauvres dans le monde.

Après le passage du cyclone Idai au Mozambique les 14 et 15 mars dernier, ce même pays est aujourd’hui frappé par le cyclone Kenneth dont les rafales soufflent à près de 220km/h. Cette catastrophe naturelle de grande ampleur dans un des pays les plus pauvres du monde a des répercussions désastreuses pour les enfants.

Les cyclones ne sont pas courants dans cette région et la population n’y était pas du tout préparée. Les prochaines récoltes sont gravement endommagées, ce qui laisse présager de grandes difficultés nutritionnelles dans les prochains mois. Les équipes d’UNICEF ont d’ores et déjà commencé à agir dans le nord du pays, particulièrement touché par le cyclone Kenneth, pour intervenir en urgence. Présentes sur le terrain pour endiguer la propagation du choléra dans le sud, elles vont également devoir venir en aide aux enfants en ce qui concerne l’accès à de la nourriture et à des soins.

Le passage du cyclone Kenneth amène à penser que de fortes intempéries suivront dans les prochains jours, accentuant les inondations existantes. Dans quelques heures, la ville de Pemba, au nord du pays, pourrait voir tomber l’équivalent d’une année de pluie en seulement quelques jours. En prévision, plus de 30 000 personnes ont été évacuées et nous avons implanté à différents endroits des kits de santé comprenant des médicaments, des tablettes de purification d’eau et des abris d’urgence. Mais le plus important pour nous est de fournir de l’eau potable pour que la menace du choléra, déjà présente au sud du pays, ne plane pas aussi dans le nord.

Nos équipes au Mozambique connaissent la population et le terrain. Dans les prochains jours, il va nous falloir amplifier nos efforts pour répondre aux besoins croissants des enfants en termes de nourriture, de santé et d’accès à l’eau. Pour être à la hauteur de cette urgence, nous avons besoin de vous. Faites un don à UNICEF.

Suivez la situation sur le compte Twitter d'UNICEF Mozambique.

Soutenir nos actions