Douze bébés, douze façons pour UNICEF d’agir pour sauver des vies

Publié le 08 janvier 2019

Les équipes UNICEF travaillent toute l’année pour s’assurer que chaque enfant survive et ait un avenir. Nous avons fait un tour du monde pour raconter les histoires de douze bébés nés à l’aube de 2019.

On estime que 395 702 bébés sont nés le 1er janvier 2019 dans le monde. Présentes dans 190 pays, nos équipes nous ont fait parvenir des images et des histoires du monde entier au sujet de ces nouveau-nés qui ont vu le jour en 2019 et qui constituent l'avenir du monde.

Lincoln Allen McDougall est né en 2019 en Australie

Canberra, Australie, 16h06 : Lincoln Allen McDougall est un garçon de 4,4 kilos né à la maternité Centenaire. Sa mère, Lilian, dépose un baiser sur sa joue. L’espérance de vie de ce très jeune homme est de 83 ans. Dans les îles alentours, ce chiffre oscille plutôt entre 73 et 66 ans. Des progrès sont néanmoins en cours : mi-décembre 2018, au Vanuatu, un bébé d’un mois a été le premier nourrisson au monde vacciné grâce à une livraison de vaccin par drone. Cette opération a eu lieu grâce à UNICEF et à nos partenaires.

 

Li Xin Yao est née en 2019 en Chine

Beijing, Chine, 10h19 : Li Xin Yao est emmaillotée par le personnel médical tandis que sa mère, Xu Hui, se repose à l’hôpital United Family. « Ce n’est pas toujours facile d’avoir un enfant après l’âge de 30 ans, mais je me sens très chanceuse », explique la mère. Elle a subi une césarienne pour la naissance de sa deuxième fille. Il y a quelques années, il n’est pas certain qu’elle y aurait survécu. Mais en partenariat avec UNICEF, le gouvernement chinois a mis en œuvre le projet de réduction de la mortalité maternelle et d’élimination du tétanos. Dans toutes les maternités du pays, les procédures sont désormais standardisées, ce qui est un gage de qualité de soin pour les mères et leurs enfants.

 

Ce bébé est né en 2019 en Indonésie

Jakarta, Indonésie, 07h07 : La fille de Putri Retno Galih s’est endormie dans un lit de l’hôpital RS Awal Bros. Les installations pour les nouveau-nés se sont améliorées en Indonésie, mais le taux de mortalité infantile y est toujours de 19 décès pour 1000 naissances (c’est cinq fois plus qu’en France). Sur le terrain, UNICEF se bat pour imposer la pratique de la stérilisation dans les centres médicaux, ce qui pourrait sauver plus de 20% des enfants qui meurent au cours du premier mois.

 

Ce bébé est né en 2019 en Inde

New Delhi, Inde, 00h20 : Alka, 29 ans, berce sa fille à l’hôpital universitaire Lady Hardinge. Elle va bientôt procéder au rituel pour donner un nom au bébé. Le simple fait qu’elle ait survécu à l’accouchement est un progrès. En Inde, le taux de mortalité maternelle a diminué de 38% entre 2005 et 2015, grâce à des protocoles soutenus par UNICEF comme des soins de maternité gratuits pour les femmes et les enfants.

 

Rayan est né en 2019 en Afghanistan

Kaboul, Afghanistan, 09h00 : Lemah Saleh, 24 ans, a mis au monde le petit Rayan, qui pèse 3 kilos, à la maternité de Malalai. Même si l’espérance de vie ne s’élève qu’à 65 ans en Afghanistan, elle espère que son fils « sera en bonne santé et sera un homme éduqué ». C’est exactement ce pourquoi les équipes d’UNICEF agissent sur le terrain. En Afghanistan, nous travaillons étroitement avec le gouvernement pour vacciner chaque enfant contre les maladies mortelles. Grâce à un réseau de réfrigérateurs à travers le pays, nous préservons la chaîne du froid pour que les vaccins ainsi conservés gardent leur plein potentiel pour sauver des vies.

 

Ce bébé est né en 2019 en Ukraine

Kiev, Ukraine, 05h00 : Irina Dyshlevich, 31 ans, se repose près de son bébé au centre périnatal du centre de Kiev. En partenariat avec le gouvernement, UNICEF a mis en place onze salles dédiées aux parents dans deux régions cruciales. Cela permet aux familles d’accéder à des services d’hygiène de base et à des produits pour prendre soin des bébés. C’est aussi un espace où les mères qui le désirent peuvent allaiter en privé.

 

Mohammed est né en 2019 en Palestine

Gaza, Palestine, 07h30 : Samia dorlote son bébé, Mohammed à l’hôpital Al Shifaa. Il fait 3,8kg. « Il n’y a pas de mots pour décrire à quel point je suis heureuse, mais je m’inquiète pour l’avenir de mon bébé. » À cause du conflit israélo-palestinien, des difficultés demeurent pour les familles dans l’accès à l’eau, à l’hygiène et au carburant. UNICEF leur apporte de l’eau potable via des conteneurs alimentés par l’énergie solaire.

 

Ce bébé est né en 2019 au Nigeria

Lagos, Nigeria, 00h00 : Basirat Adegbesan console son fils nouveau-né. Il fait 3,7kg et il est né à la maternité de Lagos Island. « Même si je ne l’attendais pas aussi tôt, j’ai mis au monde le premier bébé de l’année », se réjouit la mère. C’est son quatrième enfant. Au Nigeria, les équipes UNICEF utilisent les téléphones mobiles pour atteindre par SMS ou message vocal les mères et leur faire part d’annonces et de conseils sur la maternité, les nouveau-nés et la santé des enfants.

 

Sofia est née en 2019 en Espagne

Barcelone, Espagne, 14h14 : Lilit Grigoryan prend la pose avec sa fille Sofia à l’hôpital de la Vall d’Hebron. L’espérance de vie de Sofia est de 84 ans. C’est 20 ans de plus qu’au Niger, où UNICEF Espagne a procédé à la livraison de 40 000 kits de survie mère/enfant. À travers le monde, environ 830 femmes meurent tous les jours à cause de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement. Dans 99% des cas, cela se produit dans des pays en développement, souligne l’OMS.

 

Ce bébé est né en 2019 en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d’Ivoire, 00h11 : Aicha Koné se repose avec son fils tout juste âgé de quelques minutes à l’hôpital de Port-Bouët. « C’est vraiment un grand garçon et j’espère qu’il sera fort et qu’il sera en bonne santé », confie sa mère. Le gouvernement ivoirien a rejoint en 2011 le mouvement Scaling Up Nutrition, destiné à mettre fin à la malnutrition. C’est dans ce cadre qu’UNICEF travaille avec des groupements issus de la société civile pour accroître le nombre de campagnes sur la nutrition et pour promouvoir l’allaitement.

 

Julia est née en 2019 au Brésil

Belo Horizonte, Brésil, 00h01 : Julia da Silva Reis est née grâce à une césarienne et elle se trouve dans les bras de sa mère Viviane à l’hôpital Sofia Feldman. Son père, Rafael, est lui aussi présent, optimiste pour l’avenir de leur enfant. Il faut dire qu’au cours des 30 dernières années le programme Agents de santé mené par UNICEF et ses partenaires a permis de réduire significativement la mortalité des enfants de moins de cinq ans. Régulièrement, des agents de santé se rendent au domicile des familles et leur apportent des conseils sur la nutrition, la vaccination ou la nutrition des tout-petits.

 

Ce bébé est né en 2019 à Haïti

Port-au-Prince, Haïti, 03h50 : Sara Cléomène, 26 ans, habille pour la première fois sa fille de 2,3kg à l’hôpital de l’Université d’État. « Je me sens bien maintenant… Avant, j’éprouvais une douleur insupportable », raconte la mère qui espère avant tout que sa fille sera en bonne santé. C’est l’un des objectifs d’UNICEF. Après le passage de l’ouragan Matthew en 2016, nous et nos partenaires avons vacciné 288 000 enfants contre le choléra.

Soutenir nos actions