Forum des Jeunes dans la Ville : les idées des jeunes

Publié le 22 août 2006 | Modifié le 11 juillet 2011

FORUM « LES JEUNES DANS LA VILLE » Les Jeunes font la ville 3 & 4 juillet 2006 à Lyon Les idées fortes des jeunes Lors de ce forum plus de 120 jeunes venant de plus de 30 villes, se sont retrouvés et ont planché pour créer leur ville idéale et ils ont été épaulés par des architectes professionnels qui les ont aidé à structurer leurs projets. Les jeunes ont été répartis en 4 ateliers dont les thèmes étaient les suivants : le lien social, la sécurité, l'environnement, les loisirs.

Pour préparer ce forum, ils avaient préparé des fiches de réflexion sur ces 4 grands thèmes et voici les grandes lignes qui en sont ressorties : - Les transports : avoir des transports en commun adaptés aux activités des jeunes et favoriser des pistes cyclables et des zones piétonnes pour réduire la circulation des voitures et ainsi respecter l'environnement et diminuer les nuisances sonores - Des lieux de rencontres conviviaux pour tous (intérieurs et extérieurs) En conclusion, les jeunes souhaitent une ville plus conviviale, moins polluée et respectant la nature. Les propositions et les priorités des jeunes Charleville-Mezières : La ville « ECOPOLIS » inventée par les jeunes Les jeunes ont élaboré une ville où chacun aurait sa place et où la cohabitation serait privilégiée en créant des pôles de rencontres dans des centres culturels, sportifs, de cultes, commerciaux, avec des habitations à taille humaine et tout autour une ceinture de verdure entourée elle-même par des parkings car les voitures n'ont pas leur place dans «ECOPOLIS » Digne les Bains : la ville idéale Les jeunes ont planché sur «comment bien vivre la ville », il en est ressortit un bouquet d'idées. Deux axes privilégiés, en premier lieu avoir une ville où l'on marche, où l'on fait du vélo, du roller et avec un réseau efficace de bus et de tramways et où il n'y aurait plus de voitures individuelles donc une ville propre, moins polluée où l'on privilégie les espaces verts. En deuxième lieu, créer un centre multi-activités unique regroupant les activités culturelles et sportives sous un même toit. Egalement, privilégier la mixité sociale en développant des habitations multi-ethniques et multi-classes sociales et organiser des rencontres tranversales avec tous. Gardanne : ville de Conte de fées Les jeunes ont écrit un dialogue entre un grand-père et son petit fils dans lequel ils inventent la ville idéale pour tous et où tous seraient en sécurité, en harmonie et tous respecteraient leur environnement. Hyères : Les idées fusent Les jeunes se sont axés sur une ville où la voiture pourrait être reléguée aux «oubliettes» ou presque... Vive les vélos, les rollers, les parcs, les aires de jeux. Montluçon : Comment améliorer les structures existantes Les jeunes ont appuyé leurs réflexions sur la situation réelle de leur ville et ils ont préconisé des améliorations pratiques telles que s'assurer de l'accessibilité des lignes de bus, de la continuité des pistes cyclables, de la régularité des horaires d'ouverture des salles de loisirs et ajouter des espaces verts fleuris pour une touche de convivialité. Mouans-Sartroux : Villes à rêver et pour rêver Les jeunes ont dessiné des villes à leurs images : Hamburger ville, les appartements citrons, la ville dans les nuages, la ville de la peinture, la ville des bonbons, la ville aquatique, la ville champignon. Orvault : Feux d'artifice de propositions Les jeunes mettent l'accent sur la communication en imaginant la création de «murs d'expression », une vidéo-matons, planter un arbre à secret et même mettre en place un «crieur professionnel ». Egalement organiser des débats, des expositions, des tournois sportifs, etc pour encourager les rencontres inter-générationnelles. Paris : Un café des jeunes Les jeunes ont imaginé un lieu pour eux au milieu d'espaces verts qui se situe entre le café et la maison des jeunes composé d' un espace de travail avec ordinateurs et livres pour qu'ils puissent travailler et développer l'entre-aide, et une partie café sans alcool ni tabac pour se détendre. Cet endroit serait respectueux de l'environnement en utilisant que des produits équitables et des énergies propres. Saint Martin de Crau : En partant de la réalité, imaginons les améliorations possibles Les jeunes ont donné la priorité à la propreté en proposant de créer des poubelles « tapent à l'oeil », des lieux aménagés pour les chiens en accompagnant ces initiatives de campagnes d'information. Une ville propre c'est aussi une ville avec moins de voiture, créer des parkings aux portes de la ville et instaurer des navettes «parkings-centre ville » et des points location vélos, rollers, etc... Enfin, pour les jeunes leur créer « leur lieu » et organiser des journées à thèmes. Saint Sébastien sur Loire : Que de pistes à suivre Les jeunes privilégient les échanges en suggérant d'organiser une fête «inter-quartiers, inter-culturelle, inter-génération » et dans un autre ordre d'idée, ils proposent :1 Euro l'entrée pour toutes les activités culturelles, un week-end par mois et ainsi privilégier l'accès à la culture pour tous. Ils ont également abordés les sujets de la sécurité et de la propreté de la ville en proposant la mise en place de tuteurs pour les enfants, prolonger les lignes de bus, développer les poubelles écologiques et réduire les nuisances sonores. Versailles : De grands objectifs Les jeunes ont imaginé une ville conviviale en créant des lieux de rencontres et d'échanges attractifs et également mettre en place un réseau de transports en commun adapté pour permettre de. créer des liens entre tous pour vivre en harmonie les uns avec les autres. Des projets Darnetal : Espace vert à vivre par tous Dans le cadre du réaménagement d'un jardin public, le groupe de travail a abouti à une proposition d'aire de jeux avec des activités par tranches d'âges et avec des haies mobiles pour favoriser les échanges et pour transformer ce parc en un lieu convivial et de détente pour tous. Darnetal : Pattes de chien à suivre Mettre en place des parcours sécurisés sur le chemin des écoles en utilisant un logo en forme de patte de chien de couleurs différentes (en suivant le code des feux tricolores). Malaunay : Le foot pour rapprocher les générations Les jeunes préconisent la création d'un complexe sportif pour permettre de réunir des jeunes de différents établissements et créer un échange, également créer un lien avec des adultes. D'ailleurs, cela rendrait le quartier accueillant pour les jeunes et éviterait les risques d'accident liés aux jeunes qui jouent sur des aires résidentielles ou des parkings. Marly-le-Roi : Ville propre Les jeunes souhaitent vivre dans une ville respectueuse de l'environnement et pour cela ils préconisent la sensibilisation de la population et plus particulièrement des jeunes, l'amélioration de la qualité et la diminution du coût du tri des déchets, d'inciter les commerçants et les entreprises à utiles des sacs en papier ou en tissu. Mise en place d'actions spécifiques, par exemple le parrainage de chaque parc de la ville par les écoles, mettre à disposition des conteneurs en braille... Montluçon : Imaginer un lieu convivial Les jeunes ont imaginé une proposition pour la réhabilitation du site de l'ancien canal de Berry : construction d'un espace culturel et également d'un grand parc, accessible par des pistes cyclables et de larges trottoirs. Paris : un café des jeunes Les jeunes ont imaginé un lieu pour eux qui se situe entre le café et la maison des jeunes. Ce lieu unique serait divisé en plusieurs parties pour qu'il puisse être un lieu de travail, d'échanges culturels et de détente. Des projets déjà réalisés Aix les Bains : Echanges par la compétition et le sport Les jeunes ont organisé une course de caisse à savon, baptisée « Savon d'Aix », l'esprit de cette démarche était de développer l'esprit d'équipe et d'apprendre aux jeunes à gérer un événement. Les jeunes ont voulu également créer une passerelle entre jeunes valides et handicapés en organisant une manifestation sportive intitulée «rencontres sportives handi-valides», cet événement a pour but d'être un catalyseur d'échanges Auch : Les urbanautes ; vivre en ville autrement Manifestation «Faites de la rue votre salon ! Réappropriez-vous l'espace !» : une scène ouverte , des tapis, fauteuils, écran de télévision sont installés sur un parking, et tout au long de la journée des artistes locaux interviennent, des films sont diffusés, etc... Suite à son succès, cet événement sera repris, déjà de nouvelles idées émergent comme la maison bulle, le tunnel des berges, la boîte noire. Bordeaux : Aimer sa ville, s'y exprimer et la respecter Pour personnaliser leur ville à leur image, les jeunes ont imaginé une «place du graff à Bordeaux». Ils ont également organisé une exposition « Tout sauf une personne seule dans sa voiture » qui la base d'une campagne sur les transports alternatifs. Dans la même optique, mise en place d'une journée sans voiture pour découvrir Bordeaux à vélo. Darnetal : Savoir remercier Le groupe de travail a abordé une facette souvent oubliée dans les projets, c'est-à-dire féliciter pour reconnaître les efforts accomplis, par exemple en remerciant par une affichette sur les pare-brises des automobilistes qui ont respecté les places handicapés sur les parkings Nancy : Liberté de s'amuser en toute sécurité Les jeunes ont pris conscience des problèmes de sécurité routière et notamment pour les jeunes qui sortent en soirée tardive et ils ont donc imaginé Le Festibus, c'est une navette mise en place entre le centre ville et la discothèque. Veynes : Vive le skateboard Depuis 1999, les jeunes ont travaillé à la conception d'un «skate park», ils ont établi un cahier des charges complet puis l'ont présenté au Conseil municipal.
Pour préparer ce forum, ils avaient préparé des fiches de réflexion sur ces 4 grands thèmes et voici les grandes lignes qui en sont ressorties :
 

  • Les transports : avoir des transports en commun adaptés aux activités des jeunes et favoriser des pistes cyclables et des zones piétonnes pour réduire la circulation des voitures et ainsi respecter l’environnement et diminuer les nuisances sonores 
  • Des lieux de rencontres conviviaux pour tous (intérieurs et extérieurs)

En conclusion, les jeunes souhaitent une ville plus conviviale, moins polluée et respectant la nature.

Des idées des jeunes

Charleville-Mezières : La ville « ECOPOLIS » inventée par les jeunes
Les jeunes ont élaboré une ville où chacun aurait sa place et où la cohabitation serait privilégiée en créant des pôles de rencontres dans des centres culturels, sportifs, de cultes, commerciaux, avec des habitations à taille humaine et tout autour une ceinture de verdure entourée elle-même par des parkings car les voitures n’ont pas leur place dans «ECOPOLIS »

Digne les Bains : la ville idéale
Les jeunes ont planché sur «comment bien vivre la ville », il en est ressortit un bouquet d’idées. Deux axes privilégiés, en premier lieu avoir une ville où l’on marche, où l’on fait du vélo, du roller et avec un réseau efficace de bus et de tramways et où il n’y aurait plus de voitures individuelles donc une ville propre, moins polluée où l’on privilégie les espaces verts. En deuxième lieu, créer un centre multi-activités unique regroupant les activités culturelles et sportives sous un même toit. Egalement, privilégier la mixité sociale en développant des habitations multi-ethniques et multi-classes sociales et organiser des rencontres tranversales avec tous.

Gardanne : ville de Conte de fées
Les jeunes ont écrit un dialogue entre un grand-père et son petit fils dans lequel ils inventent la ville idéale pour tous et où tous seraient en sécurité, en harmonie et tous respecteraient leur environnement.

Hyères : Les idées fusent
Les jeunes se sont axés sur une ville où la voiture pourrait être reléguée aux «oubliettes» ou presque… Vive les vélos, les rollers, les parcs, les aires de jeux.

Montluçon : Comment améliorer les structures existantes
Les jeunes ont appuyé leurs réflexions sur la situation réelle de leur ville et ils ont préconisé des améliorations pratiques telles que s’assurer de l’accessibilité des lignes de bus, de la continuité des pistes cyclables, de la régularité des horaires d’ouverture des salles de loisirs et ajouter des espaces verts fleuris pour une touche de convivialité.

Mouans-Sartroux : Villes à rêver et pour rêver
Les jeunes ont dessiné des villes à leurs images : Hamburger ville, les appartements citrons, la ville dans les nuages, la ville de la peinture, la ville des bonbons, la ville aquatique, la ville champignon.

Orvault : Feux d’artifice de propositions
Les jeunes mettent l’accent sur la communication en imaginant la création de «murs d’expression », une vidéo-matons, planter un arbre à secret et même mettre en place un «crieur professionnel ». Egalement organiser des débats, des expositions, des tournois sportifs, etc pour encourager les rencontres inter-générationnelles.

Paris : Un café des jeunes
Les jeunes ont imaginé un lieu pour eux au milieu d’espaces verts qui se situe entre le café et la maison des jeunes composé d’ un espace de travail avec ordinateurs et livres pour qu’ils puissent travailler et développer l’entre-aide, et une partie café sans alcool ni tabac pour se détendre. Cet endroit serait respectueux de l’environnement en utilisant que des produits équitables et des énergies propres.

Saint Martin de Crau : En partant de la réalité, imaginons les améliorations possibles
Les jeunes ont donné la priorité à la propreté en proposant de créer des poubelles « tapent à l’œil », des lieux aménagés pour les chiens en accompagnant ces initiatives de campagnes d’information. Une ville propre c’est aussi une ville avec moins de voiture, créer des parkings aux portes de la ville et instaurer des navettes «parkings-centre ville » et des points location vélos, rollers, etc…
Enfin, pour les jeunes leur créer « leur lieu » et organiser des journées à thèmes.

Saint Sébastien sur Loire : Que de pistes à suivre
Les jeunes privilégient les échanges en suggérant d’organiser une fête «inter-quartiers, inter-culturelle, inter-génération » et dans un autre ordre d’idée, ils proposent :1 € l’entrée pour toutes les activités culturelles, un week-end par mois et ainsi privilégier l’accès à la culture pour tous. Ils ont également abordés les sujets de la sécurité et de la propreté de la ville en proposant la mise en place de tuteurs pour les enfants, prolonger les lignes de bus, développer les poubelles écologiques et réduire les nuisances sonores.

Versailles : De grands objectifs
Les jeunes ont imaginé une ville conviviale en créant des lieux de rencontres et d’échanges attractifs et également mettre en place un réseau de transports en commun adapté pour permettre de. créer des liens entre tous pour vivre en harmonie les uns avec les autres.

Des projets

Darnetal : Espace vert à vivre par tous
Dans le cadre du réaménagement d’un jardin public, le groupe de travail a abouti à une proposition d’aire de jeux avec des activités par tranches d’âges et avec des haies mobiles pour favoriser les échanges et pour transformer ce parc en un lieu convivial et de détente pour tous.

Darnetal : Pattes de chien à suivre
Mettre en place des parcours sécurisés sur le chemin des écoles en utilisant un logo en forme de patte de chien de couleurs différentes (en suivant le code des feux tricolores).

Malaunay : Le foot pour rapprocher les générations
Les jeunes préconisent la création d’un complexe sportif pour permettre de réunir des jeunes de différents établissements et créer un échange, également créer un lien avec des adultes. D’ailleurs, cela rendrait le quartier accueillant pour les jeunes et éviterait les risques d’accident liés aux jeunes qui jouent sur des aires résidentielles ou des parkings.

Marly-le-Roi : Ville propre
Les jeunes souhaitent vivre dans une ville respectueuse de l’environnement et pour cela ils préconisent la sensibilisation de la population et plus particulièrement des jeunes, l’amélioration de la qualité et la diminution du coût du tri des déchets, d’inciter les commerçants et les entreprises à utiles des sacs en papier ou en tissu. Mise en place d’actions spécifiques, par exemple le parrainage de chaque parc de la ville par les écoles, mettre à disposition des conteneurs en braille…

Montluçon : Imaginer un lieu convivial
Les jeunes ont imaginé une proposition pour la réhabilitation du site de l’ancien canal de Berry : construction d’un espace culturel et également d’un grand parc, accessible par des pistes cyclables et de larges trottoirs.

Paris : un café des jeunes
Les jeunes ont imaginé un lieu pour eux qui se situe entre le café et la maison des jeunes. Ce lieu unique serait divisé en plusieurs parties pour qu’il puisse être un lieu de travail, d’échanges culturels et de détente.

Des projets déjà réalisés

Aix les Bains : Echanges par la compétition et le sport
Les jeunes ont organisé une course de caisse à savon, baptisée « Savon d’Aix », l’esprit de cette démarche était de développer l’esprit d’équipe et d’apprendre aux jeunes à gérer un événement.
Les jeunes ont voulu également créer une passerelle entre jeunes valides et handicapés en organisant une manifestation sportive intitulée «rencontres sportives handi-valides», cet événement a pour but d’être un catalyseur d’échanges

Auch : Les urbanautes, vivre en ville autrement
Manifestation «Faites de la rue votre salon ! Réappropriez-vous l’espace !» : une scène ouverte , des tapis, fauteuils, écran de télévision sont installés sur un parking, et tout au long de la journée des artistes locaux interviennent, des films sont diffusés, etc… Suite à son succès, cet événement sera repris, déjà de nouvelles idées émergent comme la maison bulle, le tunnel des berges, la boîte noire.

Bordeaux : Aimer sa ville, s’y exprimer et la respecter
Pour personnaliser leur ville à leur image, les jeunes ont imaginé une «place du graff à Bordeaux».
Ils ont également organisé une exposition « Tout sauf une personne seule dans sa voiture » qui la base d’une campagne sur les transports alternatifs. Dans la même optique, mise en place d’une journée sans voiture pour découvrir Bordeaux à vélo.

Darnetal : Savoir remercier
Le groupe de travail a abordé une facette souvent oubliée dans les projets, c’est-à-dire féliciter pour reconnaître les efforts accomplis, par exemple en remerciant par une affichette sur les pare-brises des automobilistes qui ont respecté les places handicapés sur les parkings

Nancy : Liberté de s’amuser en toute sécurité
Les jeunes ont pris conscience des problèmes de sécurité routière et notamment pour les jeunes qui sortent en soirée tardive et ils ont donc imaginé Le Festibus, c’est une navette mise en place entre le centre ville et la discothèque.

Veynes : Vive le skateboard
Depuis 1999, les jeunes ont travaillé à la conception d’un «skate park», ils ont établi un cahier des charges complet puis l’ont présenté au Conseil municipal.

 

Soutenir nos actions